Magistere catholique et liberalisme, de gregoire xvi a pie x. L'aspect francais

par BRIGITTE VEREL

Thèse de doctorat en Histoire du droit

Sous la direction de Jean Imbert.

Soutenue en 1995

à Paris 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Apres la tourmente revolutionnaire, l'eglise se heurte aux principes liberaux qui s'epanouissent au sein de la societe civile. Elle a perdu le pouvoir et se voit cantonnee dans une sphere de plus en plus etroite. Qui plus est, en se repandant dans les rangs catholiques, le liberalisme tend a transformer la religion en une affaire privee, relevant de la seule liberte de conscience. Il ne pouvait que s'attirer les foudres du magistere, auquel la notion de tolerance etait etrangere. Apres la condamnation, pr pie ix, des principes gouvernant la societe moderne, leon xiii proposera un plan de reconquete sociale mobilisant toutes les forces catholiques. Mais son initiative sera contrariee par l'eclosion de la crise moderniste, nee du conflit opposant la haute culture catholique a la science laique. La papaute sanctionnera, avec un succes mitige, les exces de la modernite que certains catholiques s'efforcaient d'acclimater dans l'eglise.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.