La France et la Grande-Bretagne et les politiques culturelles européennes dans le secteur audiovisuel

par Annie Launois

Thèse de doctorat en Sciences de l'information

Sous la direction de Gérard Cohen-Jonathan.

Soutenue en 1995

à Paris 2 .


  • Résumé

    La communication devient internationale. Les implications des nouvelles techniques de communication sont fondamentales sur les aspects culturels dont la télévision est un vecteur essentiel. Ainsi la télévision représente aujourd'hui une chance pour uen Europe qui se veut plus homogène. Or les aspects culturels de la télévision sont aujourd'hui appréhendés par la réglementation européenne, au niveau du Conseil de l'Europe comme de l'Union européene. Cependant, il reste difficle de trouver un véritable projet culturel européen car entre économie et culture, il n'est pas aisé de faire la part des choses. De plus, dans cette Europe audiovisuelle en construction, le poids des souverainetés nationales reste très lourd. La France et la Grande-Bretagne, ont joué un rôle déterminant dans l'élaboration d'une réglementation européenne de l'audiovisuel, mais dans des directions qui n'étaient pas forcément convergentes. A la plus grande liberté de réglementer son secteur envendiquée par le Royaume-Uni, et à l'absence corrélative de compétence corrélative de compétence reconnue à la communauté en matière culturelle, les autorités françaises se sont, au contraire, posées non seulement en défenseur mais aussi en promoteur actif d'une télévision européenne, comme élement moteur d'une culture européenne. Cependant, en réalité, dans les deux pays, les autorités continuent soit ouvertement, soit plus discrètement à favoriser la culture nationale et les exemples de coopération européenne restent limites. Néanmoins, face à ces souverainetés encore largement prédominantes, les grands groupes de communication en général extra-européens ont stimulé des chaînes, souvent thématiques, porteuses d'une culture commerciale méconnaissant de plus en plus les frontières nationales. L'objet de cette thèse est de commenter la réglmentation européenne, ses incertitudes actuelles et ses perspectives, et de montrer, dans l'application de ces normes, l'attitude du Royaume-Uni et de la France, parfois convergente, parfois imprégnée de traditions spécifiquement nationales.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (1069 f.)

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque de l'Université Panthéon-Assas (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : DPA 95 LAU F
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : DT1994-9,1
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : DT1994-9,2
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : DT1994-9,3

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mf 15330
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.