Paradoxe : reticence des economistes au systeme des prix

par SAID ROHAINE

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Bertrand Lemennicier-Bucquet.

Soutenue en 1995

à Paris 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le present travail est une extension de l'analyse economique au domaine de la formation des valeurs scientifiques a propos des questions fondamentales de la theorie economique et de ses applications chez les economistes. Le point de depart de la these est une mise en evidence d'une double anomalie dans la distribution des opinions chez les economistes : *une dispersion non negligeable des opinions sur le noyau dur de la theorie economique et ses applications ; *une reticence vis-a-vis du systeme des prix comme outil d'analyse economique et comme norme d'evaluation. Cette mise en evidence est faite a travers une analyse exhaustive des enquetes empiriques realisees a ce propos. Notamment, nous analysons le poids de facteurs tels l'age, l'activite principale, etc. , de mettre en evidence differents effets (de generation, de specialisation, d'auto-selection, etc. ) et de tester l'hypothese de polarisation des opinions selon le double critere : microeconomie macroeconomie et economie positive economie normative. Une analyse approfondie conduit a relativiser l'importance de l'argumentation conventionnelle focalisant sur les attitudes morales et psychologiques comme facteurs determinants du rejet des mecanismes du marche. Ensuite, nous prenons le contrepieds des explications conventionnelles en utilisant le raisonnement economique et d'une maniere plus general les outils d'analyse de la theorie economique, pour interpreter et predire l'emergence de biais dans la distribution des valeurs scientifiques. Une premiere hypothese est avancee : les economistes developpent ces biais parce que l'economie n'est pas une science comme les autres, et parce qu'il existe une forte rivalite des methodes sans qu'il y ait un processus. Externe permettant de selectionner les bonnes theories conformes aux principes du raisonnement economique.


  • Résumé

    This work is an extension of economic analysis applied to the formation of opinions, ideals and scientific values in the world of economics. At the beginning of the thesis, a double anomaly in the distribution of the opinions of economists is brought to light : opinions on hardcore theory and appmlications in the field of economics of a wide range of variations ; the price system is only perceived with reluctance as a tool of economic analysis and as a norm for policies evaluations. This is made obvious by means of detailed analysis comprinsing such factors as age, main activity, etc. Wich enabled us to pinpoint various effects (generation, specialization, self-selection, etc) and to test our hypothesis on opinion polarization from a double criterion : micro macro and positive normative. At first, moral and psychological attitudes and values seem not important factors in the reluctance to de market solutions. As substitute explination, there is the hypothesis to test, that is economics is not really a science like others. In economics, there is no external processus in selectinng the best scientific theories. Is a second hypothesis is that economists face a weak incitation when it commes to invest in economic reasonning, which is considered as un element of specific

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : THESE NON CORRIGEE

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.