Le théâtre de la Révolution française : étude analytique, historique et socio-critique, 1789-1799

par Muriel Usandivaras

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Michel Vovelle.

Soutenue en 1995

à Paris 1 .


  • Résumé

    C'est par le biais de ceux qui l'on écrit que l'auteur tente de répondre à la question de rupture ou continuité dans le théâtre de la révolution française (1789-1799), soit les auteurs dramatiques âgés de vingt ans en 1789 et qui font partie de la génération des "secondes lumières", celle qui est témoin du passage des lumières au romantisme. Leur production dramatique est celle d'un théâtre de transition qui récupère en les transformant des formes dramatiques alors non autonomes (le vaudeville, le mélodrame), rajeunit des genres consacres (la tragédie), développe les genres intermédiaires (le drame), crée des genres de circonstance (les faits historiques et patriotiques, un répertoire républicain) qui peuvent être considérés comme des précurseurs de certaines tendances théâtrales ultérieures. L'établissement d'une continuité théâtrale entre le XVIIIe siècle et le XIXe siècle ne doit pourtant pas masquer la rupture fondamentale à laquelle la révolution a fourni un contexte d'émergence. Celle du passage de l'auditif au visuel, de l'intérêt décroissant pour le texte par rapport à la mise en scène, rupture qui fait du théâtre l'art du spectacle que nous connaissons aujourd'hui.

  • Titre traduit

    The theatre of the French revolution : an historical and socio critical study(1789-1799)


  • Résumé

    The author attempts to look at the question of the break or the continuity in the theatre of the French revolution (1789-1799), namely the works of the play wrights who were 20 years old in 1789, the generation which witnessed the transition from the enlightenment to romanticism. Their works belong to a period of transition in the theatre which claimed and transformed existing forms of drama which had not been autonomous (vaudeville, melodrama), developed new intermediate genres (drama), created "genres de circonstance" (based on historical and nationalistic events, a republican repertoire), which can be considered the precursors to certain theatrical movements which followed. Identifying a continuity in the theatre between the 18th and 19th centuries does not however hide the profound break with the existing theatrical tradition which the French revolution facilitated, a shift from the spoken word to the visual, a decreasing interest in the text as opposed to the performance, a break which makes theatre "l'art du spectacle" which we know today.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (817 f.)

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I3457
  • Bibliothèque : Bibliothèque de l'Institut d'Histoire de la Révolution Française (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Z 833 1
  • Bibliothèque : Bibliothèque de l'Institut d'Histoire de la Révolution Française (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Z 833 2
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 18740-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 1808
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 4646
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.