Pour une mise au point de "La nature dans tous ses états"

par Maria do Carmo Nino

Thèse de doctorat en Sciences de l'art

Sous la direction de Jean Lancri.

Soutenue en 1995

à Paris 1 .


  • Résumé

    Cet ensemble de dix-sept panneaux est une reflexion sur les notions de retour et de disparition. Nous proposons une analyse le concernant par le biais du point. Retour de ces images a l'ordre optique (la photographie) apres les avoir d'abord concues sur le mode numerique (l'ordinateur). Images qui se repetent a l'interieur de chaque panneau : palimpsestes, utilisation du double tirage, leur agrandissement ou encore leur reduction qui suggerent leur disparition graduelle vers le point. Retour aussi presente dans certaines images et dans leur disposition structurale qui sectionne l'ensemble en quatre groupes (a,b,c,d) composes de quatre panneaux chaque. Le dix-septieme panneau place au sol renvoie lui aussi a ceux qui sont poses contre le mur. Ces figures de retour nient la notion de modele : chaque image constitue un modele qui est d'abord mis en place puis retire, laissant, par le biais de la photo, les traces de son passage. Tout au long de la serie, ces deux poles compris par les notions de retour et de disparition vont tisser une course effrenee vers le point du silence (jamais atteint) et constituer une relation dialectique de construction et de destruction qui va faire oeuvre.

  • Titre traduit

    Bringing into focus "nature in all its statements


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    These seventeen panel series is a reflection abou6t returning and disappearance. What it's proposed here consists in an analysis concerning it throughout the point. Return of these pictures to an optical order (photography) after having been first conceived in a virtual one (computer). Pictures that repeat themselves by several means inside each panel : palimpsests, double photographies, enlargement and even reductions suggesting their gradual decreasing to the point. Return of some pictures and their structural arrangements, dividing the series into four sections (groups a,b,c,d) composed by four unities each one. The seventeenth one, placed on the ground, refer itself to the others disposed on the wall. These figures of return break the idea of model down : each picture is a model, first of all placed on and after withdrawn, where the only trace is the photography of the screen taken at each time. All these series long, two extreme points concerned by the notions of return and disappearance are going to move in an intricate course to a silent point (never caught) and build up a dialectical relationship between construction and destruction that makes work.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 285 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 18723-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 4596
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/1714
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.