Méthodes physiques et chimiques appliquées à l'étude des structures de combustion préhistoriques : l'approche par la chimie organiques

par Ramiro Javier March

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de José Garanger.

Soutenue en 1995

à Paris 1 .


  • Résumé

    Le sujet de cette these est la caracterisation des structures de combustion a partir de l'analyse de leur contenu en substances organiques, principalement les lipides, acides gras steroides et alcanes. L'etude quali-quantitative de ces substances realisee a partir des techniques d'extraction chimiques de la chromatographie gazeuse et de la spectrometrie de masse contribue a la comprehension des histoires respectives de chaque structure de combustion analysee et particulierement a la definition des fonctions de chacune d'entre elles. Cette approche est complete par la caracterisat ion du contenu minerale des differents facies sedimentaires conformant les structures etudiees a partir de la spectrometrie d'absorption atomique, la fluorescence et la diffraction de rayons "x". Les structures de combustion analysees proviennent des divers sites archeologiques appartenant a des divers periodes et ecosystemes. Il s'agit du site de tunel i, site des chasseurs cueilleurs d'altitude de la puna de junin en argentine, et des sites de chasseurs magdaleniens de fontgrasse (vers-pont du gard), etiolles (essone) et pincevent (seine et marne) en france. Dans ces site s ont ete developpes diverses problematiques d'ordre diachronique ou synchronique d'analyse du contexte archeologique mais toujours liees au probleme de la relation entre forme et fonction des structures de combustion ainsi dans certains de ces sites l'analyse des structures de combustion est accompagne par l'analyse approfondi du contenu organique des sols d'habitat. Ce travail a permis de determiner un certain nombre de signatures chimiques d'origine anthropique ou naturelle que permettent de definir l'origine animale et vegetale ainsi que l'etat de thermoalteration des substances naturelles contenues dans des foyers prehistoriques. On a determine aussi des phenomenes de conservation differentielle liees aux niches ecologiques dans lesquels les sites etudies s'inscrivent.

  • Titre traduit

    Study of prehistoric fire structures by physico-chemical methods : the approach by organic chemistry


  • Résumé

    The subject of this dissertation deals with the characterization of prehistoric fire structures by analysing of their organic substance, principally lipids, namely fatty acids, steroids and hydrocarbons. The qualitative and quantitative characterization of these substances by gaz chromatography and mass spectrometry contributes to the comprehension of the history of each fire structure and particularly to the definition of their fonctions. This approach is completed by the identification and characterization of different sedimentary facies contained into the fire structures by atomic absorption spectrometry, and x ray diffraction and fluorescence. The fire structures studied here stem from various archeological sites of different periods and ecosystems : tunel i, a marine hunter-gatherer site from the northern coast of the beagle channel and tomayoc, an altitude seasonary herders'site at the puna of junin, both in argentina and finally fontgrasse (vers-pont du gard), etiolles (essone) and pincevent (seine et marne), magdalenian sites in france. In these sites one developped various problematics concerning synchronic or diachronic aspects of archeological sites but one specially stressed on the relations between form and fonction of fire structures. In some cases the study of fire structures is accompanied by the study of contemporary archeological soils, for instance pincevent and fontgrass e. This work allows us to define anthropic or natural chemical signatures which permit to identify animal or vegetal origine of natural substances.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (v, 515, [127] f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 18720-<1 À 3>
  • Bibliothèque : Ecole française d'Athènes. Bibliothèque.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : Mi 266

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 4583
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/1715
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.