État, impôts et société : la fiscalité directe dans la généralité de Soissons au XVIIIème siècle

par Alain Blanchard

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean-Claude Perrot.

Soutenue en 1995

à Paris 1 .


  • Résumé

    L'étude de la fiscalité royale directe dans la géneralité de Soissons au XVIIIeme siècle permet de saisir le fonctionnement d'une administration d'ancien régime, en particulier les rapports entre administrateurs et administrés. Lka part de la province resta a peu pres stable mais sous la pression des guerres, la charge fiscale s'accrut au cours du siècle. Cependant, la croissance de la population, de la masse monétaire, de la production et des prix en attenuèrent les effets. Entre les sept élections comme entre les villages, les impôts étaient repartis de manière assez équitable en fonction des réalités géographiques et des possibilités socio-économiques ; tous les ans, une diminution tenait compte des "accidents" qui touchaient les personnes et les biens (orages, incendies ou épidémies). Dans les villages, l'assiette de l'impôt était effectuée de manière assez juste puisque, bien souvent, quelques contribuables (de gros laboureurs) versaient la moitié ou plus du montant total. Dans le travail des administrateurs (ministres, intendants, officiers parfois), on sent progresser l'idée d'une plus grande équité et d'une plus grande fiscale. Cependant dans les sommes redistribuées sur place, l'essentiel profita plus au vaste groupe des privilégiés des villes et des campagnes (officiers, rentiers de l'état).

  • Titre traduit

    State, taxation and society : direct taxes in the "Généralité of Soissons in the 18th century


  • Résumé

    Studying the direct taxes levied by the king in the "generalite" of soissons in the 18 th century allows on to the grasp how an administration worked under the ancien regime notably as far as the relationship between the administrators and the people under their administration was concerned. The province's contribution remained about the same throughout the centuty ; nevertheless, people became more and more weighed down with taxes under the pressure of wars. Yet, the growing population, money supply, production and prices softened the effects of taxation. Taxes were shared out quite fairly between the seven "election" and between the villages, according to the geoprphic conditions and socio-economic potential ; each year, some people benefited from reduction if they or their goods had been plagued by strom, fire or an epidemic. In the villages, the tax base was worked out fairly evenly as shown by the fact that, more often than not, half or more than half of the full amount was paid off by just a few taxpayers (affluent farmers). Looking back on the carried out by administrators (ministers, intendants, officers sometimes) one can feel the idea of more equity and more fiscal justice beginning to take root. However, most of the money redistributed locally went to the privileged class, urban and rural (officers and holders of governement stocks).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (649 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Panthéon-Assas. Salle d'histoire du droit. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : DMA 628 (1) (2)
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 18367-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 1683
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 3160
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.