La politique familiale en France sous la Troisième République (1870-1914)

par Véronique Antomarchi

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Adeline Daumard.

Soutenue en 1995

à Paris 1 .


  • Résumé

    La famille se trouve au coeur de la reflexion politique des parlementaires de la troisieme republique triomphante. Le vote d'une trentaine de lois touchant de maniere directe ou indirecte a la vie familiale illustre cet interet. Celles-ci se classent principalement autour de eux themes clefs : d'une part, la volonte d'introduire un souffle deliberte et d'egalite conduit l'etat a proteger l'epouse et l'enfant contre les abus de l'autorite paternelle. D'autre part, la famille apparait comme un point fixe, permettant a la fois de garantir la paix sociale et de former un rempart contre la depopulation dans une france en pleine mutation. Cet ensemble epars en apparence, presente en fait une reelle coherence qui revele le lien profond entre republique et famille. Meme si l'expression "politiqsue familiale" n'est jamais utilisee alors, nous considerons que l'oeuvre legislative elaboree entre 1870 et 1914 en forme les premiers elements. Les lois sur la famille doivent beneficier du double accord de l'opinion et du gouvernement. Des groupes de pression constitues et la presse ont eu une influence certaine. Le theme familial peut parfois susciter de serieux clivages, lorsqu'il met en avant l'opposition entre deux conceptions differentes de la famille, avec d'un cote ceux qui voient en elle "l'ecole du sacrifice", et de l'autre, ceux qui aspirent au bonheur de l'individu. Mais, il est aussi utilise comme une veritable strategie de connivence lorsqu'il s'agit de lutter contre la depopulation et de preserver la vie familiale. Les principaux acteurs de cette politique se caracterisent avant tout par leur moderation et leur sens du compromis. Le consensus souvent observe a l'egard des questions familiales correspond peut-etre al'un des elements fondateurs de l'unite et de la civilisation francaises.

  • Titre traduit

    The family policy during the french third republic (1870-1914)


  • Résumé

    Family is at the centre of the members of parliament's political reflection during the "triumphant third republic". The fact that about thirty laws directly of indirectly connected with family life were passed illustrates this importance. These laws can be mainly classified around two key themes : on the one hand, the will to introduce some liberty and aquality induces the state to protect wives and children agazinst abuses of paternal authority. On the other hand, family seems like a fixed point, a way to gaarantee social peace and to restrict depopulation in a changing society at the same time. These laws which could appear as lacking unity have in fact a real coherence revealing the deep link between republic and family. Even if the expression of "family policy" is never used then, we consider that the legislative task developped between 1870 and 1914 forms its first elements. Both public opinion and the government must agree on the laws on family. Constituted pressure groups and press were undoubtedly influential. The family theme can sometimes create serious divisions, when it puts forward the opposition between two different ideas of family, with on the one hand those who see it like the "schooling in sacrifice" and on the other hand those who long for individual happiness. But it is also used like a real connivance strategy when it is a matter of fighting depopulation and protecting family life. The main actors of this policy can be characterized by their moderation and their sense of compromise above all. The consensus that one can often notice concerning family issues may be relevant to one of the founding elements of the french unity and civilization.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2000 par l'Harmattan à Montréal, Paris

Politique et famille sous la IIIe République : 1870-1914


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 500 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 466-486. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Polytechnique Hauts-de-France. Service commun de la documentation. Site du Mont Houy.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 107903
  • Bibliothèque : Université Polytechnique Hauts-de-France. Service commun de la documentation. Site du Mont Houy.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 107904
  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 18365

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 1609
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 2988
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2000 par l'Harmattan à Montréal, Paris

Informations

  • Sous le titre : Politique et famille sous la IIIe République : 1870-1914
  • Détails : 1 vol. (219 p.)
  • ISBN : 2-7384-8798-X
  • Annexes : Bibliogr. p. 203-211. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.