Origine, influence et actualité du kémalisme

par Menter Sahinler

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jacques Thobie.

Soutenue en 1995

à Paris 1 .

Le jury était composé de Jean-Claude Allain, Paul Dumont, Semih Vaner.


  • Résumé

    Mouvement empirique et non système dogmatique, le kémalisme s'inscrit dans l'héritage culturel turc et dans la lignée des reformes ottomanes du XIXe siècle. Dans les décennies 1920 et 1930, Mustafa Kemal Atatürk et ses partisans ont assuré l'indépendance de la nation turque et ont instauré une dictature républicaine destinée à imposer les révolutions kémalistes. Le but du régime était l'occidentalisation de la Turquie, c'est-à-dire sa laïcisation, sa modernisation et la création des conditions de la démocratie. Cependant, l'instauration de la démocratie en 1950 à coïncidé avec une dégradation des acquis du kémalisme, et surtout de la laïcité, d'où l'intervention de l'armée, garante de l'héritage kémaliste, en 1960. Le kémalisme se trouve en Turquie en butte à l'opposition des islamistes radicaux, qui menacent la démocratie et la laïcité. Il est également l'objet de critiques généralement fondées sur l'incompréhension de son caractère évolutif et sur sa confusion avec les erreurs des dirigeants se réclamant du kémalisme. Pourtant, si la laïcité kémaliste n'a pas encore abouti en Turquie, et si son influence dans le monde musulman a connu des échecs, le kémalisme est la voie la plus sure de modernisation et de laïcisation des sociétés musulmanes, et à terme d'instauration de la démocratie contre le régime de la charia.

  • Titre traduit

    Origin, influence and actuality of kemalism


  • Résumé

    Being an empirical movement and not a dogmatical system, kemalism inscribes itself in the Turkish cultural heritage and at the issue of the Ottomanian reforms of the 19th century. In the decades of 1920 et 1930, Mustafa Kemal Ataturk and his supporters have insured the independence of the Turkish nation and have established a republican dictatorship determined to impose the kamalist reforms. The aim of the government was the westernization of Turkey, in other words its secularization, its modernization and the creation of the necessary conditions for democracy. Nevertheless, the establishment of democracy in 1950 has coincided with a degradation of the acquirements of kemalism, and above all of the secularization, whence the intervention of the army, guarantor of the kemalist inheritance, in 1960. Kemalism in Turkey is exposed to the opposition of the radical Islamists who threaten democracy and secularization.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1995 par Publisud à Paris

Origine, influence et actualité du kémalisme


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (476 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 417-468. Notes bibliographiques. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : R 95 : 26

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/1431
  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 1691
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1995 par Publisud à Paris

Informations

  • Sous le titre : Origine, influence et actualité du kémalisme
  • Dans la collection : ˜Le œdéveloppement dans les faits , 0985-4657
  • Détails : 1 vol. (277 p.)
  • ISBN : 2-86600-740-9
  • Annexes : Bibliogr. p. 257-270. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.