Biens publics de production et equilibre general : une analyse de chocs de depenses publiques en economie ouverte sous ajustement

par Sandrine Mesplé-Somps (Mesple Somps)

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Pierre Laffargue.

Soutenue en 1995

à Paris 1 .


  • Résumé

    La these s'attache a examiner comment les modeles de stabilisation macro-economique sont modifies lorsqu'on suppose que les depenses publiques ont un role productif (c'est a dire exercent des externalites de production). Les conditions d'existence d'un equilibre general sont definies tandis que les theoremes d'haberler et de rybczynski sont verifies dans le cadre du modele ricardo-viner-jones avec bien public de production. Cette premiere investigation permet de reexaminer, d'un point de vue analytique et par l'utilisation d'un modele d'equilibre general calculable, les effets de variations de depenses publiques dans le cadre du modele de l'economie dependante. On montre que les conclusions du modele standard sur les mouvements de taux de change reel et les restructurations sectorielles ne sont plus robustes. Le second modele etudie est celui de l'approche monetaire de la balance des paiements. L'analyse revele que les enseignements de ce modele ne tiennent que si la politique budgetaire n'a pas d'effet ni sur le revenu des consommateurs ni sur les productions sectorielles. L'etude est poursuivie par l'investigation en equilibre general d'une economie duale avec chomage. Cela permet d'enrichir les effets indirects des chocs de depenses publiques. Cette reflexion sur les chocs de depenses publiques dans des petites economies ouvertes permet d'enrichir la theorie des transferts internationaux en montrant que ses conclusions traditionnelles peuvent etre renversees. De meme la prise en compte de l'emploi public dans le modele harris-todaro ainsi que celle de secteurs abrites apportent des elements suplementaires de comprehension des mouvements migratoires et font apparaitre des conditions nouvelles d'apparition d'un "paradoxe de todaro".

  • Titre traduit

    Public intermediate goods and general equilibrium. An analysis of public expenditures shocks in open economy under adjustment


  • Résumé

    The aim of the thesis is to examine how the macroeconomics models of stabilization are modified when public expenditures are supposed to be public intermediate goods. The existence of a general equilibrium and the haberler and rybczynski theorems are verified in a ricaro-viner-jones model with a public intermediate good. This first investigation allows to analyze the impacts of public expenditures variations within the framework of the model of a dependent economy. We show that the standard conclusions of this model are not robust. The findings of the monetary approach of the balance of payments are also modified. The indirect impacts of public expenditures variations are more complex when the hypothesis of unemployment is introduced. This analysis allows to understand better the impacts of the international aid and to improves the harris-todaro model.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.