Demande de monnaie et optimalite de la politique monetaire de la banque centrale des etats de l'afrique de l'ouest (1960-1990)

par MAMADU ALPHA BARRY KEBALY

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Christian de Boissieu.

Soutenue en 1995

à Paris 1 .


  • Résumé

    L'objet de cette these est d'etudier la stabilite de la demande de monnaie dans les 7 pays membres de la bceao et l'impact des politiques monetaires sur les variables macro-economiques (revenu, prix, avoirs exterieurs nets) pour tenter de determiner l'optimalite de la politique monetaire de la bceao. La methode utilisee est celle du traitement econometrique des principales series statistiques pour la periode 1960-1990. L'ensemble est construit autour de deux parties : analyse theorique et analyse empirique de la demande de monnaie et de la politique monetaire. Les resultats empiriques conduisent a des resultats significatifs pour l'ensemble des pays de la bceao et pour chacun d'entre eux : la theorie quantitative est validee (sauf pour la cote-d'ivoire et le benin). Par contre le taux de change n'est pas significatif. Le taux d'interet ne joue que pour la cote d'ivoire et le burkina. L'equation de demande de la monnaie est stable pour le benin, le mali, le niger; instable pour le senegal et, les resultats sont mixtes pour le burkina, la cote-d'ivoire et le togo. L'inflation a un effet negatif sur la croissance economique et, l'augmentation des credits de la bceao, a un effet negatif sur les avoirs exterieurs nets, bien qu'ils dependent principalement des cours mondiaux des matieres premieres.

  • Titre traduit

    Money demand and optimal monetary policy of the west african central bank "b. C. E. A. O. " (1960-1990)


  • Résumé

    The objective of this ph. D. Dissertation is to determine, wether there exists a stable money demand function and, the impact of monetary policies of the central bank "bceao" on macroeconomic variables, namely, economic activity, price level, nets foreign assets, in order to define an optimal monetary policy of the central bank. To achieve this objective, an econometric investigation is made, using economic datas for the period 1960-1990. The dissertation is organised in two sections: section 1 reviews the theories of money demand and monetary policy and, section 2 is the empirical evidence of testing for equilibrium relationship between monetary aggregates and economic aggregates. The empirical results indicate : the validity of the quantity theory of money except for the ivory-coast and the benin, the non significance of the exchange rate. The interest rate plays a role, only, for burkina faso and the ivory coast. The money demand is stable for benin, mali, niger; instable for senegal and, the results are mixte for burkina, ivory coast and togo. The inflation has a negative impact on economic growth and, finally, the domestic credits have an negative effect on nets foreign assets which are more correlated to the external shocks (i. E. The price level of commodities).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.