Role des composes phenoliques dans l'efficacite de la reaction induite du liber de l'epicea (picea abies) a enrayer la progression d'ophiostoma polonicum, champignon associe au scolytide ips typographus

par Franck Brignolas

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de J. LEVIEUX.

Soutenue en 1995

à Orléans .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La reaction induite du liber joue un role essentiel dans la resistance de l'epicea aux attaques d'ips typographus et aux infections d'ophiostoma polonicum, principal ascomycete associe a ce scolyte. Cette reaction se developpe autour de chaque point d'attaque et se traduit par des modifications phenoliques importantes. Chez l'epicea, les composes phenoliques du liber sont essentiellement representes par des stilbenes (astringine, isorhapontine, piceide), des flavonoides (glycoside de la taxifoline, (+)-catechine) et des tannins condenses. L'etude du role de ces composes dans l'efficacite de la reaction induite du liber a enrayer la croissance d'o. Polonicum, a ete abordee en 3 etapes. I) les modifications de la composition phenolique du liber en reponse a une agression montrent deux phases: 1-variations liees a la blessure, se traduisant surtout par une stimulation de la synthese de (+)-catechine. 2-variations liees a la presence du pathogene, se traduisant par la chute brutale de la concentration des glycosides, de la (+)-catechine et du pouvoir tannant. Les aglycones de tous les glycosides sont detectes dans les tissus infectes, mais ils y apparaissent seulement au moment ou la croissance fongique commence a etre enrayee. Ii) les tests in vitro d'activite des differents composes montrent que le resveratrol et les tannins presentent une action fongistatique directe. Le piceide lui-meme n'a pas d'action, de meme que la taxifoline et son glycoside. La (+)-catechine n'a pas d'action directe, mais sa presence dans les milieux contenant du resveratrol augmente significativement la toxicite de ce dernier. Par ailleurs, le mycelium semble capable d'hydrolyser les liaisons glycosidiques, liberant ainsi les produits qui lui sont toxiques. Il peut neanmoins degrader le resveratrol, ainsi que la (+)-catechine mais uniquement lorsqu'elle est en presence de resveratrol. Iii) la comparaison de la composition phenolique de deux arbres appartenant a des clones de resistance tres differente a des inoculations massives d'o. Polonicum nous a permis de supposer que la resistance de l'epicea est liee: 1-a son aptitude a orienter son metabolisme phenolique vers la synthese de (+)-catechine, au detriment de celle du piceide et de l'isorhapontine ; 2-a son aptitude a maintenir son pouvoir tannant apres agression. A partir de ces hypotheses, nous avons propose: 1-un classement de la resistance relative de vingt autres clones d'epiceas ; 2-que de faibles concentrations en piceide et en isorhapontine dans le liber non-agresse, au meme titre que de fortes concentrations en astringine, pourraient etre des marqueurs de resistance de l'epicea aux attaques de scolytides


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 135 P.
  • Annexes : 119 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.