Conditions physicochimiques de precipitation de la barytine epigenetique dans le bassin sud-ouest de la fosse atlantis ii (mer rouge) : donnees des inclusions fluides et approche experimentale. implications pour le depot des metaux de base et des metaux precieux

par ELIE ORPHANIDIS

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de M.-L. PASCAL.

Soutenue en 1995

à Orléans .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les mineralisations epigenetiques observees dans les sediments hydrothermaux de la fosse atlantis ii (mer rouge centrale) comprennent un niveau (980 cm) riche en metaux de base et metaux precieux (ba, zn, au, ag). L'etude microthermometrique des inclusions fluides de la barytine montre qu'elle a precipite a partir d'un fluide monophase, dont la salinite varie entre 17 et 26% nacl a des temperatures comprises entre 50 et 420c. La temperature d'ebullition dans les conditions de pression hydrostatique du niveau etudie (220 bars) etant de 390c, le fluide (metastable) piege n'a pas nuclee de vapeur lors de sa remontee rapide depuis le reservoir profond. De ce fait sa chimie est representative du fluide profond. Malgre le fait que la barytine est consideree comme mineral peu fiable pour les mesures microthermometriques, l'etude detaillee de la deformation de ses inclusions confirme la fiabilite des mesures effectuees. Les donnees acquises sur la solubilite de la barytine, faible mais cependant fortement prograde dans ces gammes de temperatures et de salinites elevees (400c, 5 m nacl), suggerent que le mecanisme principal de precipitation de ce mineral est le melange limite du fluide hydrothermal riche en ba avec la saumure interstitielle qui contient du sulfate. Les mesures de solubilite par perte de poids, ont ete effectuees sur des cristaux synthetises par voie hydrothermale, et sont coherentes avec celles de la litterature. Le mecanisme de precipitation des metaux de base et des metaux precieux est le simple refroidissement du fluide hydrothermal. Le rapport mba/mca -barytine et anhydrite a l'equilibre- correspond a une concentration en ba du fluide hydrothermal profond de l'ordre de 400ppm, en accord avec la valeur calculee d'apres le rapport mba/msr du niveau 980. Ces valeurs placent les concentrations maximales de zn et de au dans le fluide, a environ 800 et 0. 1ppm respectivement


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 181 P.
  • Annexes : 185 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut des sciences de la Terre d'Orléans.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 03-508
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.