Valorisation de fourrages naturels recoltes au burkina faso (zones sahelienne et soudanienne). Traitement a l'uree de la biomasse. Utilisation par les animaux

par VALERIE BOUGOUMA-YAMEOGO

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de R. CORDESSE.

Soutenue en 1995

à l'ENSA MONTPELLIER .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail s'inscrit dans le contexte d'optimisation du systeme d'elevage au burkina faso par la valorisation des fourrages naturels, recoltes precocement ou tardivement, traites a l'uree ou complementes avec du concentre. Dans un premier temps, nous avons etudie in vitro la reactivite du traitement aux alcalis de 4 ecotypes fourragers tropicaux avec la paille de riz comme temoin. Les niveaux de fixation de l'azote sur les structures vegetales obtenus avec ces fourrages de type c4 sont comparables a ceux obtenus avec des traitements a l'nh#3 de pailles des pays temperes de type c3. Par contre, l'intensite de la desorganisation du complexe lignine-polysaccharides est moins importante. Les traitements a l'uree et a l'nh#3 ont ameliore significativement la degradabilite in situ des produits (p<0,05). Les conditions de traitement choisies pour les essais in vivo ont ete de 6% d'uree, 40% d'humidite et 30 jours de traitement. Trois essais d'ingestibilite et de digestibilite in vivo ont ete menes avec les fourrages pennisetum pedicellatum (pp) et schoenefeldia gracilis (sg), recoltes au stade epiaison ou a l'etat de paille traitee ou non ou complementee avec du tourteau. Le traitement a l'uree ameliore significativement les quantites ingerees et la digestibilite des differents nutriments, de telle facon que la valeur nutritive du fourrage traite est equivalente a celle du fourrage recolte au stade epiaison. Pour sg, la recolte au stade epiaison montre une ingestibilite faible liee a la presence des inflorescences. Le traitement avec seulement 2% d'uree restaure l'ingestibilite au niveau de 52,5 g/kgp#0#,#7#5 contre 34,7 pour le produit brut. La complementation ameliore la digestibilite (58,7%) et l'ingestibilite (61,5 g/kgp#0#,#7#5) du fourrage recolte tardivement. Dans un essai de production laitiere, nous avons mis en evidence l'effet positif du traitement a l'uree sur les quantites de ms de lait et de matieres proteiques par rapport au regime recevant la paille non traitee ou complementee au meme niveau azote avec de l'uree. L'essai de croissance-finition revele des gmq de 57 a 89 g avec des niveaux de complementation de 25 a 50%. Les performances obtenues avec le fourrage de recolte precoce et celle de recolte tardive traitee sont statistiquement identiques, temoignant de la qualite du traitement. D'apres le bilan economique, les 2 modeles d'alimentation etudies, pennisetum pedicellatum recolte precoce ou tardive traitee a la dose de 6% d'uree, conduisent aux meilleurs resultats economiques. Le producteur devra combiner ces propositions avec les imperatifs de gestion de son systeme de production culture-elevage et la remuneration du marche


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 134 P.
  • Annexes : 257 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Montpellier SupAgro.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.