Etude de la resistance a l'anthracnose (ascochyta rabiei (pass. ) labr. ) chez le pois chiche (cicer arietinum l. )

par MOHAMED LABDI

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de A. CHARRIER.

Soutenue en 1995

à l'ENSA MONTPELLIER .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'anthracnose, due a a. Rabiei (pass. ) lab. , est la maladie la plus importante du pois chiche (cicer arietinum l. ). Pour cela, une etude a ete realisee a icarda (alep, syrie) en vue d'approfondir les connaissances sur la nature des relations du couple cicer arietinum-a. Rabiei et de preciser l'heredite de la resistance du pois chiche a ce pathogene. L'etude du pouvoir pathogene des six races a permis de classer celles-ci selon leur ordre d'agressivite et de determiner la nature de l'interaction cicer arietinum-a. Rabiei, globalement de type non differentielle. Cette etude a mis en evidence la predominance du caractere d'agressivite chez les six races d'a. Rabiei ainsi que la nature partielle de la resistance des lignees utilisees. Elle a aussi montre que la resistance: n'est pas stable durant le cycle vegetatif de la plante et que la sensibilite est plus importante apres le stade floraison, est variable sous l'effet de la temperature pour une grande partie des lignees etudiees, est hautement correlee aux periodes d'incubation et de latence, peut etre selectionnee au stade jeune. L'etude de 16 croisements a montre que la resistance a la race 4 d'a. Rabiei est de nature recessive ou partiellement recessive et est sous le controle de plusieurs genes. L'analyse des moyennes de familles concernant les memes croisements, a revele la presence d'interactions inter-alleliques dans la regulation de la resistance a a. Rabiei. L'hypothese que des interactions plus complexes peuvent aussi commander cette resistance a ete retenue pour certains croisements, indiquant que cette resistance est de nature quantitative. L'etude des generations f1 et f2 d'un demi diallele 8x8 a montre aux stades jeune et adulte une aptitude generale a la combinaison (agc) elevee, une variance d'additivite predominante et une heritabilite au sens etroit forte. La resistance pour ces deux stades pourrait etre determinee par des genes differents


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 164 P.
  • Annexes : 210 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Montpellier SupAgro.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.