Caracterisation du parallelisme. Application a la specification de langages paralleles et a l'enseignement assiste par ordinateur

par MURIEL WALAS JENIN

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de O. LECARME.

Soutenue en 1995

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le but de ce travail est de faire le point sur l'expression du parallelisme dans les langages de programmation et de proposer un systeme permettant de modeliser les langages existants ou de specifier de nouveaux langages. Nous apportons aussi un guide d'apprentissage des langages paralleles et une aide au choix d'un langage pour programmer le parallelisme d'une application. Notre etude se decoupe en trois parties: 1. Analyse et classification du parallelisme. Nous recherchons les expressions du parallelisme dans les langages de programmation en nous appuyant sur les modeles de parallelisme. Nous nous attachons a montrer que le foisonnement de ces expressions peut se regrouper dans un ensemble restreint de concepts. Les differents formalismes sont exprimes par les syntaxes concretes des langages. Nous montrons d'une part comment des syntaxes concretes differentes peuvent exprimer un meme concept, et d'autre part, comment la semantique de deux operations syntaxiquement proches peut differer de maniere significative. Nous en deduisons une approche de modelisation du parallelisme dans les langages: degager ses concepts federateurs et les formes syntaxiques generees. Nous identifions les concepts et les decomposons en caracteristiques que nous organisons selon des regles de coherence, de non redondance et de completude. Les regles de coherence gerent la compatibilite ou l'incompatibilite de certaines caracteristiques. La non redondance et la completude garantissent que l'ensemble des caracteristiques trouvees est un ensemble necessaire et suffisant pour analyser les concepts du parallelisme. L'organisation modulaire de la classification que nous proposons permet d'etudier independamment chaque concept. Elle aborde le parallelisme sur un plan conceptuel et synthetique en se degageant des syntaxes concretes des langages. Elle facilite l'apprentissage grace au niveau d'abstraction introduit et autorise la modelisation unique et correcte de langage ou de systeme. 2. Expression formelle de la classification


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 188 P.
  • Annexes : 52 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.