Formulations chimiques specialisees, a caractere retardant, utilisees dans la lutte aerienne contre les feux de forets. Contribution a l'evaluation des qualites retardantes des additifs. Mise au point des methodologies et protocoles de recherche en vue d'un classement fonde sur l'efficacite specifique

par JEAN-JACQUES BOZABALIAN

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de A. CAMBON.

Soutenue en 1995

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans la lutte contre les feux de forets, l'utilisation generalisee de formulations additives retardantes a permis dans les deux dernieres decennies d'ameliorer considerablement le rendement de la phase tactique d'extinction. Les recherches entreprises jusqu'ici ont permis de differencier l'action ignifugeante des principes actifs connus. Les phosphates d'ammonium sont reconnus comme les plus efficaces. La majorite des formulations commerciales sont depuis plusieurs annees basees sur l'utilisation de la famille des phosphates. Se pose alors pour les decideurs politiques, administratifs, financiers et operationnels une question: comment differencier scientifiquement l'action des formulations tant au niveau du laboratoire qu'au niveau du terrain, avant de realiser un choix ? nous avons pour cela determine des protocoles de recherche experimentaux necessitant des dispositifs complementaires de nature a satisfaire a la question posee. Le fondement des travaux s'est appuye sur le concept d'analyse thermogravimetrique avec l'adaptation de ce dernier au tunnel thermique t. E. X. A. I. D ii (brevet ceren/crai). Ont ete developpes: - le dispositif de pesee en temps reel du t. E. X. A. I. D ii ; - les protocoles relatifs a l'analyse thermogravimetrique ; - les protocoles relatifs a l'utilisation du t. E. X. A. I. D ii. Deux nouveaux facteurs refletant l'efficacite des formulations ont ete elabores: le fec et le fecfi, respectivement facteur energetique comportemental fonde sur le gravimetrie et le facteur energetique comportemental fonde sur les flux emis lors de la combustion. Ensuite, une methode de classement integrant les resultats atg, t. E. X. A. I. D ii, fec et fecfi est discutee. Un calcul theorique de comparaison de l'efficacite des retardants avec celle de l'eau a ete avance. Enfin, au terme de ce travail nous avons materialise deux phenomenes: - la correlation tres forte entre l'efficacite globale d'une formulation et son titrage en pentoxyde de phosphate p#2o#5 (loi de type exponentiel) ; - l'existence d'une notable intervention de l'agent viscosant dans l'efficacite retardante constatee


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 252 P.
  • Annexes : 55 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.