L'erotisme musical ou le sujet de la musique

par CECILE ORTOLI

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-Paul Larthomas.

Soutenue en 1995

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'esthetique demande toujours : que veut dire la musique ? mais quel sujet veut dire telle ou telle musique et s'agit-il meme d'une volonte ? la musique fonctionne comme un langage, un systeme semiologique investi par la puissance de projection narcissique du sujet concu comme un corps-propre, non comme conscience. Il manquait a la semiologie une articulation essentielle permettant de lire le passage du systeme factuel au systeme semiologique. Cette articulation nous a ete fournie dans la premiere partie par les concepts psychanalytiques de projection et de corps-propre. Mais nous avons montre dans la deuxieme partie qu'il y avait, au dela du double systeme des faits et des signes ? un signifiant vocal, une tendance du pouvoir projectif imaginaire du sujet a se depasser lui-meme, comme pour mieux masquer la beance inherente a toute identite; tendance qui, en derniere analyse, est pour nous au fondement de ce que nous avons appele erotisme musical.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.