De l'etre a soi, ou epistolarite et creation, chez rainer maria rilke

par OLYMPIA ALBERTI SCOTT

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation comparées

Sous la direction de Colette Guedj.

Soutenue en 1995

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Fondee sur l'oeuvre poetique, romanesque et la correspondance integrale de rilke, la recherche pose d'abord la problematique de l'ecriture epistolaire, et montre en premier lieu la trajectoire, chez rilke, de "l'ecrire a l'autre" comme le jeu apparent d'une dualite entre l'etre et le monde (le moi et l'autre). On etudie ensuite la lettre comme mode de vie rilkeen privilegie (ecrire, c'est vivre), puis comme multiple espace de reflexion sur la creation, et une fois la lettre devenue oeuvre pleniere, il apparait que l'acte epistolaire repose sur un veritable mouvement vers soi, puis, avec l'oubli de la partition entre l'autre et le moi, sur une authentique trajectoire creatrice vers le soi. (de nombreux correspondants interviennent, dont lou andreas-salome, marina tsvetaieva, et boris pasternak).


  • Résumé

    Based on rilke's poetic works, novels and, especially letters, this research settles the problem of epistolary writing, and shows in a first part the process of "writing to another", beyond the appearance of duality between the being and the world (the self and the other). The letter is then studied as the prefered rilkean way of life ("to write is to live"), then as the multiplied space of theoric thoughts about the act of creation. And when the letters have reached a sort of unity (a book), the epistolary act appears as built upon a true movement towards one's self, with forgetting the difference between the others and the self, it is based on an authentic work of creation towards the oneself. (many correspondents take place in this thesis, among them : lou andreas-salome, marina tsvetaieva, boris pasternak).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.