L'experience de l'absolu a travers la musique dans la litterature francaise depuis le xixe siecle

par CATHERINE BEUVAIN

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Éveline Caduc.

Soutenue en 1995

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these analyse la maniere dont la musique classique est vecue et traduite depuis le romantisme, chez plusieurs rolmanciers et poetes francais du xixe siecle (essentiellement) et du xxe siecle. Eclaires par d'autres approches du fait musical (discours critiques, temoignages de musiciens, references picturales, etc. ), les extraits litteraires revelent un comportement oriente vers la quete et l'experience d'un absolu apprehende dans et par la musique. L'expression de celle-ci, manifestement indicible, etant une gageure, l'accent est mis sur ses circontances d'apparition et de perception en une interrogation et exploitation constantes des limites : entredeux et silence, personnalite et attitude du musicien, etats de conscience privilegies, seuils spatio-temporels. Comme pour le heros, vivant par la musique dans la mouvance d'au-dela divers (atmospheres fantastiques, voyages et metamorphoses). La maitrise du mystere musical passe pour l7ecrivain par l'utilisation du contexte et de l'image : synesthesies et metaphores procedent aussi, avec le <trope>, d'un deplacement ou depassement. Le <passage> informe donc la specificite musicale, l'expression sonore, sa traduction litteraire et la visee de l'absolu. Correlativement, la musique met en jeu des valeurs esthetiques et ethiques, apporte des richesses intellectuelles et morales. Elle implique la recherche de l'essentiel : purete, simplicite, interiorite sont les qualites de < l'ame >, notion typiquement romantique. Par la, la musique fait toucher au sacre, au mystique et a l'absolu. Les oxymores en semblent la traduction privlegiee, suggerant la transcendance par laquelle heros et ecrivains peuvent depasser la finitude des moyens pour apprehender la verite profonde et exploiter le relatif pour acceder a l'essence. Corpus principal: alain-fournier, balzac, baudelaire, bosco, claudel, m. Desbordes

  • Titre traduit

    The experience of the absolue through music in french literature since the xixe. Century


  • Résumé

    This thesis analyses the way in which classical music has been lived and translated since romanticism in several french novelists and poets of the two last centuries. Considered in the light of others approaches of music (textual criticism, musicians' opinions, pictorial references, etc), the literary extracts reveal the quest and the experience of an absolute apprehended in and through music. As music is obiously inexpressible, its circumstances of appearence and perception are emphasized through constant interrogation and exploitation of limits : interspace and silence, personality and reactions of the musician, favoured states of consciousness, space and time thresholds. As for the hero, who lives through music in the herafter (fantastic atmospheres, travels and metamorphosises), for the writer, the mastery of the musical mystery is based on contiguity associations and similes : synaesthesias and metaphors are, like the <trope>, transfer and surpassing. So, the <passage> expresses the peculiarity of music, the sound experience, its literary translation and the moving forward the absolute. Correlatively, music invomves aesthetic and ethical values, brings intellectual and moral riches. It supposes the search of the essentials : purity, simplicity, interiority are the qualities of the <soul>, a typically romanticist notion. By this way, music leads to the sacred, to the mystic and to the absolute. The oxymorons seem to be the privilegied translation of them. They suggest the transcendance by which heroes and writers can pass beyond the limits of the ways to reach the deep truth and take advantage of the contingent to have access to the essence.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Côte d’Azur. Service commun de la documentation. Bibliothèque Lettres, Arts, Sciences humaines-Henri Bosco.
  • Accessible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1995NICE2003
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.