Le reel et l'illusion (pour une ontologie non metaphysique)

par ANDRE MARTINS

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Clément Rosset.

Soutenue en 1994

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le reel est ce qui est en question lorsque les philosophes en general parlent d'etre ou de verite, ainsi que lorsque spinoza parle de la substance, de la nature ou de dieu, ou que nietzsche parle de la vie ou du tout. Partant du principe que le reel est commun a tout et a tous, nous proposons un modele de l'univocite, au lieu de celui de l'analogie, comme support d'une comprehension du reel, constituant ainsi une ontologie - et non une metaphysique qui double le reel en reifiant une image de l'etre. L'analogie s'ajoute a l'univocite, comme toute illusion s'ajoute au reel. Nous composons notre modele de l'univocite a l'aide des pholosophies de spinoza, nietzsche, heidegger, gilles deleuze et clement rosset, ainsi qu'a l'aide de la physiques quantique. Et nous enalysons l'analogie dans les philosophies de platon, aristote, thomas d'aquin, descartes et kant, en les confrontant au reel. En conclusion, la notion de "surhumain", de l'homme en tant qu'individuation accordee au reel, se substitie a l'idee ou a l'image d'un homme illusoirement de la substance unique et non-separable qui le constitue et dont il est, comme toute chose, un mode.


  • Résumé

    When philosophers in general speak about being or truth, or when spinoza writes about substance, nature or god, or when nietzsche discusses life and the all, they are concerned with the real. Taking as a point of departure that the real is common to all persons and objects, this thesis proposes, instead of a model of analogy, a model of univocity as a support for an understanding of the real, thereby constituting an ontology - and not a metaphysics that doubles the real by reifying an image of being. Analogy is added to univocity, just as all illusion is added to the real. This thesis builds the above model of univocity with the aid of the philosophies of spinoza, nietzsche, heidegger, gilles deleuze, and clement rosset, and with quantum physics. One will analyse analogy in the philosophies of plato, aristotle, thomas aquinas, descartes, and kant by confronting them with the real. In conclusion, the notion of the "superhuman", of humankind as individuation in harmony with the real, is substituted for the idea or the image of man illusorily separated from unique and non-separable substance that constitutes him, and of which he is, like all things, only a mode.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.