Les implications macroéconomiques des coûts de prospection

par Paolo Tartaglia

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Michel Rainelli.

Soutenue en 1995

à Nice .


  • Résumé

    L'objet de cette these est de donner une explication a certaines caracteristiques qualitatives du chomage que nous observons en france dans la periode actuelle. En consultant les statistiques. On se rend compte que la montee du chomage n'est pas due a une augmentation des pertes d'emploi (le nombre de pertes d'emploi non precaire est pratiquement constant depuis 1987), mais elle resulte uniquement d'une diminution des embauches qui se traduit logiquement par un allongment de la duree moyenne de chomage. Devant ces caracteristiques du chomage contemporain, caracteristiques qui sont communes a bon nombre de pays de l'actuelle union europeenne, il faut se poser deux questions. La premiere question consiste a savoir pourquoi la propension des entreprises a proceder a des licenciements est restee stable alors que l'evolution des principaux indicateurs conjoncturels pouvait inciter a des licenciements en masse. La deuxieme question consiste a savoir pourquoi les personnes qui perdent un emploi mettent en moyenne plus de temps a se reinserer dans le monde du travail. Dans cette these, en analysant les implications theoriques des couts de prospection (ces couts sont presents a la fois sur le marche du travail et sur le marche des biens), nous avons essaye de donner une reponse a chacune des questions precedentes.

  • Titre traduit

    Macroeconoic implications of search costs


  • Résumé

    This thesis aim tends to explain some unemployment characteristics that can actually be observed in france. If we look up at the statistics we realize that the unemployment increase is not due to a raise of employment losses (the number of imprecarious employment losses is practically constant since 1987). But in fact, this increase only comes from a decrease of hiring which automatically involves the stretching of unemployment average length. Facing these contemporary unemployment characteristics which are common with most of the actual union eurupeenne countries we must be wondering two things. The first one is to know why the propensity of firms to make employees redundant stay stable whereas the development of economic situation could result in massive redundancies. The second one being is to knwo why does it take on average longer time for people who have lost their job to insert again within the employment world. In this thesis analyzing the theoretical implications of search costs (these costs are both present within the labor market and also within the consumer goods market) we have tried to give an answer to each different one of the previous questions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (285 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f. 278-282. Notes bibliographiques en bas de page. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque de Saint-Jean d'Angély.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1995NICE0007bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.