Les stratégies internationales des firmes du secteur automobile

par Christophe Storai

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Michel Rainelli.

Soutenue en 1995

à Nice .


  • Résumé

    Le secteur automobile est né en Europe à la fin du dix-neuvième siècle et a été l'un des plus importants au cours du vingtième siècle, notamment parce qu'il a incarné le système de production de masse. Au niveau mondial, le petit nombre de firmes automobiles existantes permet de faire référence à la notion d'oligopole mondial, lequel s'est historiquement formé à partir d'oligopoles nationaux. Au cours des deux dernières décennies, le secteur automobile mondial a été affecté par des transformations profondes "des normes de la concurrence". Les structures oligopolistiques caractérisant les marchés nationaux au début des années soixante dix ont été déstabilisées par l'apparition de nouveaux concurrents qui ont imposé une profonde mutation des systèmes d'organisation de la production. L'effet perturbateur résultant de l'avènement des constructeurs japonais comme producteur de premier rang a été amplifié dans un contexte sectoriel marqué par des changements technologiques et de fréquents retournements conjoncturels. Ces mutations ont modifié la dynamique organisationnelle et productive des firmes qui prévalait entièrement dans la mesure ou celles-ci ont été confrontées à deux contraintes majeures : d'une part, la globalisation du secteur automobile conduit a affronter la concurrence non plus localement mais directement sur le marche mondial; d'autre part, la montée des incertitudes (rapports évolutifs entre les états, néoprotectionnisme a l'échelle mondiale, variations conjoncturelles de la demande. . . ) Provoque la disparition des régimes permanents de l'environnement dans lequel les firmes opèrent. Des lors, à l'initiative des constructeurs japonais, les producteurs automobiles ont-ils de plus en plus tendance à développer un nouveau modèle d'organisation productive qualifie de "flexible" et nommé "production au plus juste" : l'entreprise pyramidale qui fut particulièrement performante à l'"age d'or" du fordisme s'avérant inadaptée pour faire face aux variations non anticipées de l'environnement de la firme.

  • Titre traduit

    International strategies of firms in the automobile industry


  • Résumé

    The automobile industry is born in europe at the end of the last century an hasbeen one of the most important during the twentieth century, particularly because she has embodied the mass production's system. On a world-wide scale, the few automobile firms existing allows to refer to the world oligopoly's notion which is historically formed from national oligopolies. During the two last decades, the world automobile industry has been affected by deep changes in "standards of the competition". Oligopolistic structures characterizing the national markets at the beginning of the seventy years have been destabilised by the arrival of new competitors which have set deep change in the organization's system of production. The disruptive effect resulting from the advent of japanese automobile makers as first rank producers has been developed in a industrial context marked by technological changes and frequent economic fluctuations these changes have altered the organizational and productive dynamics of enterprises which prevailed earlier in sofar as these ones have been confronted to two major restraints : on the one hand, the globalization of the automobile industry leads to confront the competition no more locally but directly on the worl-wide market; on the other hand, the growth of uncertainties (evolutive relations between countries, neo-protectionnism on a world-wide scale, economic fluctuations of the automobile demand) causes the removal of the environment's permanent schemes. Consequently, following japanese automobile makers's initiative, automobile producers are more and more inclined to develop a new productive organization model described as "flexible" and called "lean production" * the pyramidal enterprise which was particularly impressive during fordism's gold age turning out to be ineffective to deal with non anticipated fluctuations of the firm's environment.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XXI-357 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f. 348-357. Notes bibliographiques en bas de page

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque de Saint-Jean d'Angély.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1995NICE0001bis
  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TD 41-1995-3
  • Bibliothèque : Groupe d'études et de recherches permanent sur l'industrie et les salariés de l'automobile. Centre de documentation.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : U 1995 STO

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1161-1995-2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.