Reflexion et langages a prototypes

par PHILIPPE MULET

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de P. COINTE.

Soutenue en 1995

à Nantes .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these a pour objectif de proposer un modele reflexif pour des langages a objets dits prototypiques. La reflexion dans les langages regroupe l'ensemble des concepts et techniques qui permettent a ces langages de raisonner sur eux-memes, tant du point de vue de la representation des entites du langage (reflexion de structure), que du point de vue de l'execution du langage (reflexion de comportement). Nous voulons degager notre modele d'un schema organisationnel particulier, c'est pourquoi nous nous interesserons aux langages dits a prototypes, souvent presentes comme etant une alternative aux langages a classes, afin de ne pas etre tributaire d'une organisation prealable de metaobjets structuraux que sont les classes. Cette etude se divise en trois parties, introduisant successivement les concepts et mecanismes des langages a prototypes, l'integration de la reflexion dans un nouveau modele de langage a prototypes (moostrap) et finalement l'etude des aspects methodologiques lies a sa mise en uvre et a son utilisation


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 255 P.
  • Annexes : 96 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 95 NANT 2049
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 95 NANT 2049
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.