Etude comparative du developpement de xanthomonas campestris pv. Manihotis chez les varietes de manioc sensibles et resistances. Approche histologique, ultrastructurale et cytochimique des mecanismes de la pathogenese

par KOSSI ESSOTINA KPEMOUA

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de J. LUISETTI.

Soutenue en 1995

à Nantes .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Des vitroplants et des plants sevres de quatre varietes de manioc possedant differents niveaux de resistance au champ ont ete inocules par une souche agressive de xanthomonas campestris pv. Manihotis (xcm), agent de la bacteriose vasculaire du manioc. Le developpement de xcm a la surface et dans le mesophylle des feuilles est similaire chez les varietes sensibles et resistantes. L'evaluation des symptomes, de la population de xcm dans les tissus et de l'intensite de la contamination vasculaire permettent de distinguer les varietes sensibles des varietes resistantes. Les plants sevres se montrent mieux adaptes a ce criblage de la resistance du manioc a la bacteriose. Cette etude suggere que les sites d'expression de la resistance a la bacteriose sont localises dans les tissus vasculaires. L'etude ultrastructurale de l'agression bacterienne a permis d'observer les modifications des polymeres parietaux de cellules hotes grace a l'utilisation de sondes moleculaires conjuguees a l'or colloidal. Des tests cyto-et immunocytochimiques ont permis de prexiser l'origine bacterienne des eps et leur importance au cours de la pathogenese. Ces observations demontrent indirectement que des enzymes lytiques d'origines bacterienne sont impliquees dans la degradation de la cellulose et de la pectine. L'etude cytologique comparative des reactions de defense du manioc a l'infection, menee sur des plantes sensibles ou resistantes, a revele la production dans les tissus infectes, de composes phenoliques tels que la lignine, les tannins et les flavonoides, puis de la callose dans les tubes cribles du phloeme et dans des appositions paramurales. C hez les varietes resistantes, certains thylles ayant un aspect digite sont associes a une importante production de materiel pectique et de substances osmiophiles apparentees aux phenols, reduisant ainsi la proliferation de xcm dans les tissus du manioc. Une hyperplasie cellulaire est souvent observee dans le phloeme et le xyleme des plants resistants infectes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 218 P.
  • Annexes : 233 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 95 NANT 2036
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 95 NANT 2036
  • Bibliothèque : AGROCAMPUS OUEST. Bibliothèque Linné.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 633.632 KPE
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.