Role de l'innervation dans la myogenese au cours du developpement embryonnaire chez l'oiseau

par BRUNO LEFEUVRE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de M.-F. GARDAHAUT.

Soutenue en 1995

à Nantes .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons analyse l'influence de l'innervation sur la differenciation des myoblastes des muscles lent anterior latissimus dorsi (ald) et rapide posterior latissimus dorsi (pld) de l'embryon de caille. In ovo, des cinq jours, les myotubes primaires de l'ald et du pld accumulent les isomyosines cardiaque ventriculaire, embryonnaire rapide et lentes (sm1 et sm3). Au septieme jour l'ald exprime l'isoforme lente adulte sm2. L'evolution vers le phenotype adulte est marquee par la repression de l'isoforme cardiaque ventriculaire dans les deux muscles et l'inhibition de la myosine rapide embryonnaire dans l'ald vers dix jours, cette isoforme persistant dans le pld. Afin d'empecher toute innervation des deux muscles, l'ablation du tube neural a ete realisee au stade dix-neuf somites. Dans ces conditions l'expression de la myosine cardiaque ventriculaire est inhibee dans les deux muscles et l'isoforme lente sm2 n'apparait pas dans l'ald. La myogenese primaire a lieu, comme en temoigne l'expression de l'isomyosine rapide embryonnaire. Toutefois, les muscles aneuraux s'atrophient et degenerent. L'analyse de la differenciation in vitro des myotubes derives des myoblastes presomptifs lents et rapides ne montrent pas de difference au niveau des programmes d'expression des isomyosines. L'addition de neurones a des cultures de myoblastes d'ald induit l'apparition de l'isoforme lente adulte sm2. Dans les cultures de myoblastes provenant d'ebauches musculaires n'ayant jamais ete innervees, suite a l'ablation du tube neural, l'expression des mhc est similaire a celle decrite precedemment, les myotubes forment des syncitia d'aspect compact renfermant de nombreux noyaux et presentent une desorganisation des myofibrilles. Ces resultats demontrent que le tube neural controle la differenciation des myotubes primaires et secondaires et notamment l'expression des isoformes de la myosine


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 VOL.,152 P.
  • Annexes : 244 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.