Etude sur la mobilisation du phosphore, des formes azotees et de quelques metaux associes dans les vases eutrophes : experimentation sur les vases de l'erdre in situ et en laboratoire

par PAULO-ROBERTO SARAIVA CAVALCANTE

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de MONTY.

Soutenue en 1995

à Nantes .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les conditions favorisant le relargage du phosphore et des formes azotees a l'interface eau/sediment ont ete etudiees a partir d'essais realises en laboratoire et in situ ; le secteur de l'erdre (affluent de la loire) entre la plaine de mazerolles et suce-sur-erdre a servi de cadre a ce travail. Les flux de nutriments ont ete mesures dans des chambres benthiques qui permettaient le suivi des parametres physico-chimiques dans l'eau et le sediment, sous differentes conditions (ete/hiver ; milieu oxygene/anoxie). Le sediment se comporte comme une source interne de phosphore et il existe des risques importants de relargage, susceptibles d'accroitre l'eutrophisation de l'erdre. La temperature joue un role de premier ordre ; un seuil, voisin de 8c, semble determiner le relargage qui ne serait possible que pour des temperatures superieures a 8c. Le flux croit avec la temperature, des valeurs tres elevees (60 mg m#-#2 jour#-#1 po#4#3#-, soit 20 mg m#-#2 jour#-#1 en p) ont ainsi ete calculees en ete. Le flux des autres nutriments est aussi accelere en periode estivale ; le flux d'azote ammoniacal in situ s'eleve a 51 mg m#-#2 jour#-#1 (40 mg m#-#2 jour#-#1 en n-nh#4#+), soit huit fois plus qu'en hiver. Le relargage est egalement conditionne par la teneur en oxygene dissous ; en ce qui concerne le phosphore les essais en laboratoire montrent qu'il ne se produit qu'en anoxie complete a une temperature elevee et pour un potentiel redox inferieur a + 260 mv. En revanche, le relargage in situ debute des que la teneur en oxygene dissous devient faible (aux environs de 2 mg 1#-#1), meme lorsque la temperature est basse, traduisant une plus forte activite micro-biologique en milieu naturel. L'utilisation d'une technique de fractionnement du phosphore (methode de williams) a permis d'evaluer la mobilite potentielle du phosphore sedimente. Le phosphore inorganique non apatitique (pina) et le phosphore organique (po), consideres comme les formes les plus facilement remobilisables, constituent environ 80% du stock de phosphore ; les potentialites de relargage sont donc considerables


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 195 P.
  • Annexes : 141 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 95 NANT 2004
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 95 NANT 2004
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.