Étude de la migration des impuretés dans le quartz

par Corinne Poignon

Thèse de doctorat en Sciences et génie des matériaux

Sous la direction de Gérard Jeandel.

Soutenue en 1995

à Nancy 1 .


  • Résumé

    Ce travail porte sur l'étude de la migration des impuretés dans le quartz. Celles-ci sont responsables de la dégradation des performances des résonateurs au cours du temps. Quelques rappels généraux sont donnés sur la cristallographie, les propriétés et la technique de croissance du quartz. Les défauts, notamment les impuretés interstitielles, sont inventoriés. Lors de l'étude théorique microscopique est exprimée l'énergie potentielle d'interaction d'un ion interstitiel et des autres ions environnants. Il existe une technique industrielle de purification, appelée sweeping. Grâce à la méthode T. S. D. (thermally stimulated depolarization), très sensible et dont le principe est proche de celui du sweeping, des mesures de courants thermoïoniques ont été réalisées sur divers cristaux de quartz. Chaque maximum de courant observé correspond à une famille d'impuretés dans un site donné. Nous avons caractérisé des cristaux de quartz avant et après traitement de purification. Les influences de la qualité du cristal et de la coupe (orientation) sont également mises en évidence. Les différents paramètres (durée d'application de la tension électrique, amplitude de cette tension et température à laquelle elle est appliquée) intervenant lors de l'expérience sont étudies. Les énergies d'activation caractérisant les impuretés ioniques responsables de pics de courant sont déterminées. Enfin, une étude d'échantillons dopés avec une impureté donnée est réalisée ce qui permet d'identifier la nature des impuretés responsables de certains pics de courant

  • Titre traduit

    Study of impurities mobility in quartz


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (146 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 58 références

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.