Instabilité génétique chez streptomyces ambofaciens : expression de deux loci amplifiables et délétables, implication possible de RecA dans l'instabilité

par Bertrand Aigle

Thèse de doctorat en Génétique

Sous la direction de Bernard Decaris.

Soutenue en 1995

à Nancy 1 .


  • Résumé

    La région instable de streptomyces ambofaciens contient deux loci amplifiables et délétables appelés respectivement AUD6 et AUD205. Ces deux loci contiennent des gènes transcrits démontrant que la région dispensable de S. Ambofaciens code de nombreuses fonctions. Deux gènes, appelés spaR et spa2, ont été identifiés dans l'AUD6. SpaR coderait une protéine de type répresseur. Le produit de spa2 est homologue avec une protéine régulatrice impliquée dans le métabolisme secondaire. Ces deux gènes sont transcrits uniquement pendant la phase stationnaire de croissance. SpaR est surtranscrit dans les mutants amplifies pour le locus AUD6 alors que spa2 est réprimé. L'AUD205 contient un gène (ORF-PS) qui coderait une polycétone-synthétase. L’amplification de ORF-PS serait responsable de la perte de la production de spiramycine, un caractère affecte par l'instabilité génétique. ORF-PS est transcrite sous forme d'un ARN dont la taille a été estimée à 25 kb. Cet ARN est détecté quelque soit la phase de croissance. La présence de séquences répétées dans l'AUD205, et plus généralement dans la région instable, a conduit à rechercher le rôle essentiel de la protéine recA dans les réarrangements chromosomiques. Le gène recA de S. Ambofaciens a été isolé et caractérisé par hybridation et par obtention de mutants par interruption du gène. La protéine recA a été identifiée en utilisant les mutants de recA et des méthodes immunologiques. Des études transcriptionnelles montrent que le gène recA est surtranscrit dans un mutant amplifie dans la région instable. Cette surtranscription s'accompagne d'une surproduction de la protéine recA. L’analyse d'un mutant recA obtenu par interruption du gène indique qu'il présente une grande délétion dans la région instable. Nous proposons que recA pourrait être impliquée dans la stabilisation des extrémités chromosomiques

  • Titre traduit

    Genetic instability in streptomyces ambofaciens : expression of two amplifiable and deletable loci, possible involvement of RecA in instability


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (227 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 347 références

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.