Comportement chimique et électrochimique du séléniure et du tellurure d'argent dans les acides sulfurique et hexafluorosilicique concentrés et dans les mélanges eau-acétonitrile

par Nathalie Avoundogba

Thèse de doctorat en Chimie et électrochimie analytique

Sous la direction de Jacques Bessière.

Soutenue en 1995

à Nancy 1 .


  • Résumé

    Ce travail est relatif à l'étude chimique et électrochimique des séléniures et tellurure d'argent dans les milieux concentrés en acide (sulfurique, hexafluorosilicique) et dans les mélanges eau-acétonitrile avec comme objectif la décomposition des chalcogénures d'argent en vue de récupérer le sélénium, le tellure et l'argent métallique. Cette étude a été menée en couplant les méthodes électrochimiques classiques avec des mesures XPS (ESCA) au niveau de la surface d'électrodes à pate de carbone modifiées. Dans les milieux acides concentrés, l'oxydation électrochimique de Ag2Se donne préférentiellement du sélénite mais aussi du sélénium élémentaire et du séléniate. Avec Ag2Te, le mécanisme est plus simple, il conduit à la formation de tellurite. La réduction de Ag2Se donne de l'argent métallique et H2Se, celle de Ag2Te est empêchée par un dégagement d'hydrogène. L’oxydation électrochimique de Ag2Se dans les mélanges eau-acétonitrile s'arrête au stade de sélénium élémentaire. Le processus de réduction est le même qu'en milieu acide. Au cours des transformations, un composé intermédiaire du sélénium au degré -I (probablement Ag2Se2) a été pour la première fois mis en évidence grâce aux mesures XPS. La réactivité de Ag2Se et Ag2Te vis-à-vis d'oxydants dans les milieux acides montre qu'ils sont dissous avec de bons rendements par le permanganate le persulfate et l'acide nitrique. Le persulfate présente comme avantage de ne polluer ni l'environnement, ni le milieu sulfurique par des anions étrangers. Dans les mélanges hydroorganiques, le Cu(II) transforme intégralement Ag2Se en sélénium élémentaire et en argent soluble en présence de catalyseurs

  • Titre traduit

    Chemical and electrochemical beheviour of silver selenide and silver telluride in highly acidic media (sulphuric and fluosilicic) and in water-acetonitrile mixtures


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (164 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 122 références

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.