Étude comparative des effets du clofibrate, proliférateur peroxysomal sur les hépatomes murins FaO et humains Hep EBNA2 : aspects structuraux, biochimiques et moléculaires

par Christian Scotto

Thèse de doctorat en Biologie structurale, moléculaire et cellulaire

Sous la direction de Michel Dauça.

Soutenue en 1995

à Nancy 1 , en partenariat avec Université Henri Poincaré Nancy 1. Faculté des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    Les peroxysomes sont des organites cytoplasmiques qui jouent un rôle essentiel dans l'homéostasie lipidique. L’administration de facteurs hypolipémiants de la famille des fibrates induit dans les cellules-cibles de certaines espèces animales (rongeurs notamment) une prolifération des peroxysomes et une augmentation des activités de certaines de leurs enzymes. Le présent travail a précisément concerné l'étude in vitro des effets du clofibrate sur deux lignées cellulaires: les hépatomes FaO de rat et ceux humains Hep EBNA2. L’analyse biochimique complétée par une étude ultrastructurale a permis de montrer que les hépatomes FaO sont des cellules-cibles pour le clofibrate. Par contre, les hépatomes Hep EBNA2 présentent une sensibilité bien plus faible à l'agent hypolipémiant. Il est actuellement connu que l'action du clofibrate est médiée par des récepteurs nucléaires (PPARS pour proliferator-activated receptors) qui appartiennent à la superfamille de protéines à doigts de zinc dans laquelle sont aussi classés les récepteurs des hormones stéroïdes et thyroïdiennes. Mettant à profit des anticorps produits contre l'extrémité C-terminale des PPARS et une sonde nucléotidique correspondant à un fragment amplifie de l'ADNc codant pour le PPAR, nous avons montré que l'expression de ce récepteur est exprimée de façon constitutive dans les hépatomes FaO et Hep EBNA2 témoins. Cette expression est stimulée dans les hépatomes du rat à la suite du traitement pendant 5 jours par le clofibrate à la concentration de 0,5 mm. Par contre un tel traitement n'induit pas de changements significatifs dans l'expression du PPARS des hépatomes humains. Ceci pourrait rendre compte des différences observées entre hépatomes FaO et Hep EBNA2 dans l'expression de leurs enzymes au cours du traitement par le clofibrate

  • Titre traduit

    Comparison of the effects of clofibrate, a peroxisomal proliferator on rat (FaO) and human (Hep EBNA2) hepatoma cell lines ultrastructural, biochemical and molecular studies


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (198 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 294 références

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.