La revolution contraire. Chateaubriand et le genie du christianisme 1802, genese d'un pensee reactionnaire

par EMMANUELLE REBARDY

Thèse de doctorat en Sciences des religions

Sous la direction de Michel Péronnet.

Soutenue en 1995

à Montpellier 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le centre de "la revolution de sens contraire" ou contre-revolution est la peur. Celle-ci se manifeste de deux manieres, l'horreur et le degout. L'horreur se deploie face au systeme de terreur de l'an iii. Le degout nait de l'effondrement de la societe d'ordre et de l'impossibilite concrete de penser l'egalite. Chateaubriand en developpe tous les themes au sortie de la crise revolutionnaire dans le cadre de la reorganisation autoritaire de la france par le premier consul. Le genie du christianisme, heritier de la traditionnelle apologetique anti-lumiere renove les arguments de ce genre ancien par la rationalisation du discours et la mediation de la souffrance. Cette souffrance est celle de l'exil, de l'emigration, de la desocialisation du groupe nobiliaire qui dans une experience de dereliction renouvelle les "arche types" ou images primordiales qui ont forges son identite. La jonction du discours apologetique et de la nostalgie esthetisee de l'ancien monde fonde sur la societe tripartite et la civilisation chretienne medievale cree une ideologie construite par analogies entre l'histoire du siecle, l'histoire personnelle de chateaubriand et l'histoire sacree, la bible etant "l'abrege symbolique de la race humaine. " cette reaction esthetique entraine la condamnation passionnelle du siecle des lumieres, en ses acteurs et en ses oeuvres, la fin du modele antique en tant que modele esthetique et la naissance d'un "art nouveau", epique, nocturne, nostalgique et spiritualiste que l'on ne nomme pas encore romantisme. De ce contre modele nait la reaction politique qui jette le "systeme de moise" a la face du petit dix-huitieme siecle incredule, par le postulat du renouvellement par le siecle du peche originel, le peche d'orgueil, qui est le primat de la raison sur les sentiments et le primat de l'intelligence sur l'amour. L'orgueil a engendre l'omnipotence scientifique , le materialisme, la laideur, la decadence des arts et l'effondrement de la societe comme de la civilisation. Le "systeme de moise" propose un modele conservateur qui est une nostalgie de l'equilibre et un projet d'action sur une cite desormais secularisee. La france apparait comme un nouveau pays de mission a rechristianiser pour que cessent les massacres et le sang et que soient retrouves par une politique des sacrements les grands principes de la morale chretien ne. Le modele conservateur de la "revolution contraire" est ainsi aussi, une poignante inquietude sur le sens du devenir humain et sur l'avenir du monde comme sur celui de la civilisation.

  • Titre traduit

    "revolution the other way round" chateaubriand and genie du christianisme, 1802, the genesis of a reactionary mode of thinking


  • Résumé

    "revolution the other way round", or counter-revolution, had fear at its core. It assumed two forms, horror and disgust. Horror prevailed as a consequence of the terror systematised in years iii. Disgust stemmed from the collapse of an orde rly society and the impossibility of concretely implementing the concept of equality. All these themes were expounded by chateaubriand once the revolutionary crisis was over. His genie du christianisme renoved the arguments of the traditional anti-enlightement stance when he rationalised its expression and conveyed its suffering. Exile, emigration, the social uprooting of nobility through an experience of dereliction, all entailed a drastic reaappraiiisal of the "arc hetypes" or primordial images which had contribued to group's self-identification. The confluence of the apologia and ae sthetically idealised nostalgia for the old order of a triparite society resting on medieval christian civilisation gave rise to an ideology analogically relating to the history of the century, the personal history of chateaubriand and the sacred history of the bible appearing as "the symbolical epitome of the human race". Such an aesthetic reactionary attitude brought in its wake the impassioned condamnation of the enlightenment through its protagonits and their works, the end of ancients' model as an aesthetic canon and the birth of an "art nouveau", at the same time epic, noctural, nostalgic and spiritualistic, whose name was not yet "romanticism". This anti-model engendered a political reaction pitting "moses's system" against the diminutive unbelieving eighteenth century which had renoved the original sin of pride on the precedence of reason over feelings, of intelligence over love. Pride bred scientific omnipotence, materialism, ugliness, artistic decadence, along with the collapse of society and the ruin of civilisation. "moses's system" propounded a conservative model incorporating a longing for equilibrium together with the determination to work on a now secularised city. France was seen as a new land of evangelisation so that massacres and bloodshed come to an end, and the great principes of christian morals return through the active pursuit of the sacrements. Thus, the conservative model of the counter-revolution implied a worried interrogation of the future of the human race and the world, indeed of the very meaning of civilisation.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1999 par Septentrion à Villeneuve d'Ascq

La révolution contraire : Chateaubriand et Le génie du christianisme, 1802 : genèse d'une pensée réactionnaire


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1999 par Septentrion à Villeneuve d'Ascq

Informations

  • Sous le titre : La révolution contraire : Chateaubriand et Le génie du christianisme, 1802 : genèse d'une pensée réactionnaire
  • Dans la collection : Thèse à la carte
  • Détails : 2 vol. (302 p., 198 p.)
  • ISBN : 2-284-00081-9
  • Annexes : Bibliogr. p. 281-293. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?