Etude comparative de deux statégies de lutte contre "Culex quinquefasciatus Say 1823" par "Bacillus sphaericus Neide, 1904" dans la ville de Maroua (Nord-Cameroun)

par Thierry Baldet

Thèse de doctorat en Biologie des organismes et populations

Sous la direction de J.-M. HOUGARD.

Soutenue en 1995

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Deux strategies de lutte larvicide contre c. Quinquefasciatus a l'aide d'un concentre liquide de la souche 2362 de b. Sphaericus (spherimos), utilise a la dose de 10 g/m#2, ont ete testees a maroua, une ville de 130 000 habitants situee en zone de savane sahelienne du nord-cameroun. La premiere strategie consistait a traiter en pleine saison seche la totalite des collections d'eaux usees de la ville (gites larvaires potentiels). 18 000 habitations ont ete ainsi visitees et 28 000 gites traites. La seconde strategie etait simplifiee par rapport a la premiere en vue d'une prise en charge par une structure locale: le service d'hygiene urbaine. Elle etait basee sur le traitement des gites larvaires les plus productifs, situes pres des habitations reliees au reseau d'adduction d'eau et dans la rue. Conformement a cette strategie selective, trois traitements ont ete realises, deux en saison seche (novembre 1992 et novembre 1993) et un en saison des pluies (juin 1993). Selon les traitements, 3 000 a 4 000 habitations ont ete visitees et 6 700 a 10 700 gites traites. Le traitement exhaustif a ete suivi d'une baisse significative et durable pendant 3 mois de la densite de culex. Les traitements selectifs se sont reveles tres avantageux en terme de cout (personnel et insecticide) mais n'ont eu que peu d'impact sur la population de c. Quinquefasciatus. Ce resultat decevant s'explique en partie par la qualite mediocre des formulations utilisees au cours de ces traitements avec pour consequence une persistance d'activite extremement limitee dans la plupart des gites traites. L'utilisation de cet insecticide biologique contre les larves de c. Quinquefasciatus en milieu urbain tropical est souhaitable, en particulier du fait de son innocuite pour l'homme et la faune non-cible, mais reste a l'heure actuelle dependant du maintien de la qualite des formulations a la production et de leur stabilite au stockage. En outre, la faible persistance des traitements dans certaines categories de gites ainsi que les possibilites d'apparition de resistance limitent cette utilisation aux programmes de lutte integree incluant par exemple d'autres insecticides ou d'autres methodes de lutte physique et d'assainissement du milieu

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [8], 294, [75] p
  • Annexes : Bibliogr.: p. 279-294

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 95.MON-268
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.