Calcul de l'intensité de photoémission par la méthode des liaisons fortes : application à l'étude de la surface de CdTe(110)

par M'barek Nasser

Thèse de doctorat en Milieux denses et matériaux

Sous la direction de G. LEVEQUE.

Soutenue en 1995

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce travail porte sur l'analyse des donnees de photoemission resolue angulairement a l'aide du modele des liaisons fortes. La methode decrite a ete appliquee a deux composes ii-vi, cdte et hgte pour la face de clivage (110). L'intensite des bandes de surface et de volume est obtenue dans le cadre du modele a une etape. Apres avoir calcule la repartition des etats electroniques dans une lame de 20 monocouches du materiau, nous avons represente l'intensite de photoemission pour la meme geometrie que les donnees experimentales, sous la forme d'images dans le plan (e#i, k#/#/). Nous avons montre l'existence de trois groupes d'etats de surface lies aux trois bandes de volume (trous lourds, trous legers et bande de split-off) et mis en evidence la reconstruction de la surface. Notre conclusion est que la methode des liaisons fortes convient bien au calcul de l'intensite de photoemission des composes ii-vi car les orbitales de valence sont fortement localisees et parce qu'une seule orbitale atomique (p-anion) est a l'origine de l'essentiel de l'emission observee

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 190 p
  • Annexes : Notes bibliogr

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 95.MON-210
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.