Action combinée de la mélatonine exogène et de la photopériode sur l'inactivité ovarienne hivernale de la jument (Equus caballus)

par Daniel Guillaume

Thèse de doctorat en Physiologie

Sous la direction de J. THIMONIER.

Soutenue en 1995

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La jument presente generalement une periode d'inactivite ovarienne pendant la periode de jours courts. Cette inactivite est sous la dependance de la photoperiode qui agit via la secretion nocturne de melatonine. La premiere ovulation annuelle est avancee par un traitement comportant 14. 5 h de lumiere et 9. 5 h d'obscurite. Cet effet est supprime par l'administration de melatonine, soit sous forme orale chaque soir, soit sous forme d'implants sous cutanes. L'administration orale le matin est sans effet. Cette administration orale peut avoir un effet stimulant lorsqu'elle est distribuee 9. 5 h avant la fin d'une nuit longue. L'administration de melatonine, en ete, sous forme d'implants peut permettre d'avancer le rythme annuel de reproduction de la jument

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [120] f
  • Annexes : Bibliogr.: [12] f. "in fine

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 95.MON-115
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.