Dérivés phosphonyles de nucléosides à visée antivirale : synthèse et étude d'analogue de la ddUMP et de prodrogues bioreversibles du PMEA

par Samira Benzaria

Thèse de doctorat en Chimie organique, minérale, industrielle

Sous la direction de G. Maury.

Soutenue en 1995

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Afin de pallier certaines limitations des analogues nucleosidiques a visee antivirale, nous nous sommes interesses a leurs derives phosphonyles. La fonction phosphonate devrait assurer a ces derniers une certaine stabilite chimique et enzymatique. Au cours du premier chapitre de cette these, nous avons synthetise et etudie des derives monophosphonyles de la ddu et de la ddutp. Le second chapitre concerne la synthese et l'etude de prodrogues enzymolabiles du pmea. Un gain significatif d'activite antivirale par rapport a la molecule parente a ete mis en evidence. Des etudes approfondies de stabilite chimique et enzymatique ont revele que l'un des derives synthetises au cours de ce travail possede des potentialites egales ou superieures a celles du bis(pom)pmea, prodrogue de reference actuellement en essais cliniques

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 238 f
  • Annexes : Bibliogr.: p. 194-214

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 95.MON-74
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.