De la justification de l'intervention de l'état dans le développement du secteur café ivoirien : une analyse de longue période

par Mabéa Fulgence Messan

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Guy Delande.

Soutenue en 1995

à Montpellier 1 .


  • Résumé

    Le but de cette these est de montrer l'importance des politiques publiques (et donc de l'etat) dans l'expansion et la crise du secteur cafe en cote d'ivoire depuis la periode de l'entre-deuxguerres jusqu'a nos jours. La generalisation de l'economie de plantation cafeiere de 1933 jusqu'en 1965 est redevable aux effets benefiques du dispositif de protection des echanges de cafe coloniaux (droits de douane, contingents d'importation, caisse de stabilisation, fonds de soutien a la promotion de la cafeiculture. . . ) mis en oeuvre par le gouvernement de la france metropolitaine. Au plan local, les politiques de mobilisation des facteurs de production, l'abolition du regime du travail force, les soutiens apportes aux planteurs et aux maisons de commerce par l'administration coloniale, au-dela de leur caractere discriminatoire et contraignant, constituent des facteurs essentiels qui stimulent la dynamique cafeiere. Au cours des vingt-cinq annees posterieures au demantelement du dispositif de protection francais, la dynamique du secteur cafe resulte de l'organisation proferentielle du marche interne des cafes (regimes d'oligopole d'activites industrielles et d'exportation, baremes de tarification prise en chage des couts hors bareme. . . ) par la caisse de stabilisation, de la politique de pris stables payes aux producteurs et des conditions liberales d'acces aux facteurs de production. Les interventions de l'etat ivoirien dans la sphere de production via le dispositif de recherche et de vulgarisation agricole herite de la periode coloniale restent toutefois derisoires. La crise du secteurcafe que atteint son paroxysme a partir de 1989 s'interprete comme le produit de l'essouflement du modele de gestion etatisee suscite par la defaillance des marches internationaux.

  • Titre traduit

    The justiciation of government intervention in the development of the ivorian coffee sector. An analysis of long period


  • Résumé

    The aim of this thesis is to prove the importance of public policies and therefore, of government, in the expansion and the crisis of the ivorian coffee sector since the inter-war period untill nowadays. The spreading of the coffee planting economy from 1933 to 1965 is indeblet to the french preferential system for its beneficial effects on the exchange of colonial coffees. The system which is made up by the metropolitan government of france rests on the custom duties, import quotas, marketing boards and farming supports funds. From the local viewpoint, the policies affecting access to producing factors, the abolition of the hard labor regime, the supports brought by the colonial administration to coffee plantation owners and trading houses, beyond their discriminatory and constraining characters, constitue the basic elements f the expansion. During the twenty-five years after the broken up of the french preferential system, expansion in the ivorian coffee sector results from the preferential organization of the local market (oligopolistic regimes of industrial and export activities, price fixing tables, taking charge of external costs. . . ) by the caisse de stabilisation, the stable farm princing policies and the liberal access to producing factors. The ivorian government's interventions in the sphere of production through the system of research and popularization inherited from the colonial period remain derise.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 372, XI f.
  • Notes : Publication non autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TD MON.1995-63
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LTH 95 MES
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.