Les rapports entre l'avocat et son client auprès des juridictions civiles de droit commun entre 1920 et 1971

par Philippe Huppé

Thèse de doctorat en Histoire du droit

Sous la direction de André Gouron.

Soutenue en 1995

à Montpellier 1 .

  • Titre traduit

    ˜The œrelations between the barrister and his client within the ordinary law jurisdictions in civil matters from 1920 to 1971


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La période de 1920 a 1971 est une période de mutation pour la profession d'avocat. A travers la relation qu'un l'avocat et le client apparaît toute l'évolution que subit le barreau français. Autant la formation des jeunes avocats stagiaires que le contrat passe entre un membre du barreau et son client sont les exemples types du renforcement de la technicité exigée par la clientèle. Les changements de mentalité intervenus dans la société poussent la profession d'avocat à se remettre en cause. Le client demande de plus en plus de compétence à son défenseur, ce qui entraîne une modification de la conception même du rôle de l'avocat dans la société. Les barreaux passent d'une image "aristocratique" de leur mission à une représentation économique de leur travail. L'honoraire tribut fait place à l'honoraire rémunération. L'avocat devient le spécialiste d'une prestation déterminée. De changement découle l'augmentation croissante du domaine de la responsabilité professionnelle, mais aussi l'acceptation par la déontologie de l'action en paiement d'honoraires. La protection du titre d'avocat et donc du domaine de compétence devient et reste un problème majeur pour cette nouvelle profession.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (161 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : KTH 95 HUP
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.