L'enseignement primaire mosellan de 1918 à 1939 : essai d'histoire sociale d'un particularisme scolaire

par Jean Kieffer

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Alfred Wahl.

Soutenue en 1995

à Metz .


  • Résumé

    Depuis près de cent-cinquante ans, l'enseignement primaire public mosellan est resté confessionnel. L'organisation actuelle de l'enseignement primaire public, dans le département de la Moselle, garde la marque profonde d'un texte législatif, la loi Falloux, voté en 1850. Ni l'annexion allemande de 1871, ni le changement de souveraineté politique intervenu en 1918, ni le rétablissement de la légalité républicaine en 1944, après quatre années d'occupation nazie, ne modifièrent cet état de chose. La recherche des causes de l'immobilisme du droit s'appliquant aux écoles primaires publiques constitue la principale motivation de cette étude, limitée aux deux décennies de l'entre-deux-guerres, circonscrite au territoire recouvre en 1918, devenu département de la Moselle. La présentation s'articule autour de deux thèmes : les structures, c'est-à-dire les écoles, puis les acteurs, élèves et maîtres. L'objet même de l'étude paraît justifier ce plan, qui offre l'avantage de simplifier une question complexe, dominée par les rapports entre l'état et l'église catholique dans le territoire, annexe en 1871 et réintégré dans l'unité nationale en 1918.

  • Titre traduit

    Primary school education in Moselle from 1918 to 1939 : social history study of a specific school characteristic


  • Résumé

    For about one hundred and fifty years, state primary schools in moselle have remained denominational. The present organisation of state primary schools in the "departement" of moselle is still deeply influenced by a legislative decision, the falloux law, voted in 1850. The german annexation in 1871, the change of political sovereignty that took place in 1918, the restoring of the republican legality in 1944 after four years of german occupation, didn't alter that situation at all. The main purpose of this study limited to the two decades between world war 1 and world war 2 and dealing with the land which was recovered in 1918 to become the "departement" of moselle, is to find out the reasons for that legislative status quo applied to state primary schools. The work is based on two themes : first the structures, that is the schools, and second the people involved, that is the pupils and the teachers. The very purpose of this study may justify its two-point structure which has the advandage to make a complex question casier to grasp, that question being the relationship between the state and the catholic church in a land annexed in 1871 and which became part of the french nation again in 1918.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1997 par Ed. Serpenoise à Metz

L'enseignement primaire mosellan : de 1918 à 1939


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (449 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 410-415

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèque du Saulcy.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 1755
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1997 par Ed. Serpenoise à Metz

Informations

  • Sous le titre : L'enseignement primaire mosellan : de 1918 à 1939
  • Détails : 218 p
  • ISBN : 2-87692-286-X
  • Annexes : Bibliogr. p. 213-215
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.