Dire le vrai ? : fiction et vérité chez les conteurs de la Renaissance en France, Italie, Espagne

par Daniela Ventura

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Gabriel-André Pérouse.

Soutenue en 1995

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Parler de vérité chez les conteurs de la Renaissance signifie notamment parler de vérité affichée. Que les faits racontes soient vrais ou inventés, historiquement prouvés ou tout simplement vraisemblables, les récits brefs en France, Espagne et Italie se disent vrais proclamant à haute voix et à toutes lettres la véridicité des narrateurs et l'authenticité des sources. Le conteur veut s'assurer que la narration soit perçue par le lecteur ou par l'auditoire comme étant la pure vérité. Mais pourquoi faut-il persuader son lecteur de la véracité des événements racontés ? Les protestations de vérité inscrites dans le prologue ou insérées dans la narration ne répondent pas à une exigence purement esthétique. Il ne s'agit non plus d'une mode ou d'une sorte de captatio benevolentiae ayant comme fin d'attirer l'attention du lecteur. Entre récit bref et vérité s'instaure une relation à deux niveaux étroitement liés : le génétique - qui se réfère aux origines du genre ainsi qu'a la manière de se présenter - et le final - envisageant la fonction du genre par rapport au lecteur et aux effets produits sur celui-ci -. S'il est essentiel au recit bref de se présenter comme la transcription fidèle d'événements vus par le conteur ou reçus d'une personne digne de foi, c'est parce que, d'une part, il nait de l'anecdote, du fait divers, et de l'autre, parce qu'il est toujours gros en conséquences pour celui qui lit ou l'ecoute. Le conteur de la Renaissance n'ecrit jamais pour amuser tout court : s'il prétend parler vrai, c'est parce qu'il veut donner au bon chrétien un exemple a suivre ou à eviter.

  • Titre traduit

    To tell the truth ? : fiction and truth in the Renaissance short-story tellers (in France, Italy and Spain)


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    When we speak about truth in the Renaissance short-story, we are essentially thinking about stated, alleged truth. Transcription of a real event or invented tale, the short-story claims truthfulness of its tellers and the authenticity of its sources. Short-story tellers want to persuade the reader (or the listener) that the contents of his or her fiction is no more than the plain unvarnished truth. But why do they insist on this fact ? May we suppose that it is a question of style ? If we can state that there is a common way to present short-story between short-story tellers in France, Italy and Spain, might we also suggest that this is not simply a matter of style or fashion. Wwhen a short-story protests its veracity, it is not a mere captatio benevolentiae having the purpose to win the reader's attention. A double relationship set up between short-story and truth. On the one hand we can consider a genetic connection : it refers to the origins of this narrative genre and to the way of presenting itself. On the other hand we distinguish a final connection that refers to the function of genre and to its effects on the reader (or listener). Iif it is essential that the short-story presents itself as the faithful transcription of events as seen by the story-teller (or narrator) or told by trustworthy people, it is, in part, because of its nature : it comes directly from anecdotes and news. But first of all the reason is to be appointed to the aim of story-tellers : in the Renaissance nobody writes just for pleasure or simply to amuse readers. If story-tellers claim to tell the truth it is because of the message they want to send and the lesson they want to give to honest christians believing in the word of God, with the express purpose of showing them the right way.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2002 par Presses universitaires de Lyon à Lyon

Fiction et vérité chez les conteurs de la Renaissance en France, Italie, Espagne


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (301 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. [289]-298

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2002 par Presses universitaires de Lyon à Lyon

Informations

  • Sous le titre : Fiction et vérité chez les conteurs de la Renaissance en France, Italie, Espagne
  • Détails : 1 vol. (255 p.)
  • ISBN : 2-7297-0686-0
  • Annexes : Bibliographie p. [233]-241. Notes bibliographiques. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.