Les Dénominations ethnoichtyologiques chez les Bantous du Gabon : étude de linguistique historique

par Patrick Mouguiama-Daouda

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Jean-Marie Hombert.

Soutenue en 1995

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Cette étude essaye d'apporter des réponses aux problèmes des migrations bantoues. Nous faisons d'abord le point sur les acquis de la linguistique historique, notamment en bantouistique. Le corpus est constitué de noms de poissons. Nous dégageons ensuite des principes généraux de classification populaire. Nous procédons aussi à l'étude de l'évolution des systèmes phonologiques et des préfixes nominaux des langues du Gabon par rapport au proto-bantou. Enfin nous procédons à la comparaison des items lexicaux, après les avoir examinés par rapport aux règles historiques des langues où ils sont attestés. Finalement trois aires de dénominations sont dégagées : le nord, le sud, le sud-est. D'une maniere générale, elles recoupent le sens des migrations révélé par l'archéologie et la tradition orale.


  • Résumé

    This study attempts to bring new elements to bear on a certain number of questions about migration paths of the bantu peoples. The first part presents a synthesis of advances and results in the relevant literature as well as their contributions to bantu studies. The corpus studied consists of fish names collected in over thirty languages of Gabon. In the second part a certain number of general organising principles of the folk taxonomy are sketched out. The third part is devoted to a study of the evolution of aspects of the phonological and noun prefixes systems in the languages of Gabon and their relation to classic proto-bantu. We obtain virtuel reconstructions, abstract words composed of probable proto-bantu phonemes, for each reflex in a given language. The etymon is then determined through the comparison of the virtuel reconstructions attested in different languages. Finally, three zones are identified : the north, the south and the south-east. In general, the migration paths which emerge from the present work are in accord with those from oral tradition and archeology.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (407, 12, 67, 55 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.