Etude de la double capture électronique dans des collisions d'ions nus sur des atomes de gaz rare

par Jérôme Bernard

Thèse de doctorat en Sciences. Physique moléculaire

Sous la direction de Jean Desesquelles et de Serge Martin.

Soutenue en 1995

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Jean Desesquelles, Serge Martin.


  • Résumé

    Lors de collisions d'ions nus sur des atomes de gaz rare, la double capture forme des etats doublement excites du projectile. L'etude des processus de collision, la stabilisation radiative et l'autoionisation de ces etats sont l'objet de ce travail. L'observation experimentale du processus de stabilisation a ete realisee par des techniques de coincidences entre plusieurs voies de detection. Les projectiles sont selectionnes par un analyseur electrostatique ; les ions de recul sont tries en charge par temps de vol. Le taux de stabilisation a ete mesure pour des ions nus de charge 6 a 13 sur des cibles d'he, ne, ar, kr et xe. Bien que l'autoionisation soit toujours un processus energetiquement permis, des taux de stabilisation eleves (jusqu'a 70%) ont ete mesures lorsque des etats de rydberg du projectile sont peuples. Un spectrometre de faible resolution est utilise pour observer directement dans le visible la decroissance radiative de ces etats. La distribution en n des etats de rydberg a ete obtenue par l'etude du declin radiatif de la transition ne ix 8-9 pour le systeme ne10+ - he. Les experiences sont interpretees dans le cadre des modeles post-collisionnels d'autotransfert dans les etats de rydberg et de satellisation de cet electron qui expliquent la population des etats de rydberg de moment angulaire eleve observee experimentalement et responsable du processus de double capture stabilisee

  • Titre traduit

    Study of the double electron capture processes in bare ions-rare gas collisions


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (179 p.)
  • Annexes : Bibliogr. pagination multiple [11] p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.