Méthodes d'extraction du carbone des poteries pour leur datation par le radiocarbone

par Emmanuelle Delque-Kolic

Thèse de doctorat en Sciences. Chimie et instrumentation analytique

Sous la direction de Maurice Porthault.

Soutenue en 1995

à Lyon 1 .

Le président du jury était Maurice Porthault.


  • Résumé

    La poterie est un temoin direct de l'activite humaine et fournit, par ses etudes macroscopiques et microscopiques, beaucoup de renseignements sur ses producteurs. Pourtant, la datation par le radiocarbone, couramment appliquee en archeologie aux artefacts tels que charbon, bois et os, n'a que rarement eu recours au materiel ceramique. Il s'avere, en effet, que les diverses origines du carbone des poteries conferent a ce materiau une mauvaise fiabilite. Le probleme consiste alors a extraire, pour la datation, le carbone representatif de l'epoque de fabrication de la poterie. Dans un premier temps, nous avons elabore nos propres echantillons avec des matieres premieres (argile et degraissant) de nature et d'age connus et dans des conditions de cuisson telles que le combustible, d'age connu egalement, degage des fumees capable de noircir nos poteries experimentales. C'est cette derniere source de carbone, souvent appelee carbone d'enfumage et presente en plus ou moins grande quantite sur beaucoup de ceramiques archeologiques, que nous avons cherchee a extraire. Le brulage, sous oxygene, a basse temperature, des tessons ceramiques broyes extrait de facon preferentielle le carbone de cuisson. Ce traitement applique a une lamelle decoupee dans une partie enfumee de la poterie libere, presqu'exclusivement, le carbone issu de l'enfumage. Ces techniques, appliquees a des tessons archeologiques d'age connu, ont donne des resultats encourageants. Enfin, nous avons explore une nouvelle technique qui consiste a oxyder le carbone par action d'un rayonnement laser a la surface de l'echantillon. Moyennant de serieuses precautions experimentales dues aux faibles quantites de carbone mises en jeu, l'utilisation de cette technique pour extraire le carbone d'enfumage semble prometteuse


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (154 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 149-153

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.