Expression de la famille multigénique S dans les tissus sexués du maïs : variabilité intergénotypique et caractérisation de transcrits sens et antisens

par Réjane Ansaldi

Thèse de doctorat en Sciences. Biologie moléculaire végétale

Sous la direction de Annie Chaboud.

Soutenue en 1995

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Annie Chaboud.


  • Résumé

    Notre travail s'inscrit dans le cadre de l'etude des interactions pollen-stigmate mises en jeu lors de la pollinisation, chez une espece auto-compatible: le mais. Le gene de mais zmpk1, codant pour le premier recepteur transmembranaire a activite proteine kinase decouvert chez les plantes, presente un domaine extracellulaire apparente a la famille s, qui comprend d'autres molecules impliquees dans la transduction de signaux. Nous avons etudie l'expression des genes de la famille s dans les tissus sexues du mais. Plusieurs transcrits s ont ete mis en evidence chez la lignee a188. En particulier nous avons montre l'existence de deux transcrits de 1,1 et 0,5 kb specifiques du pollen, ainsi que la presence dans les soies de mais de l'arnm s800, dont le niveau d'expression est correle au degre de receptivite de l'epi femelle. Par ailleurs, le criblage d'une banque d'adnc de soies receptives a abouti a l'isolement du clone d'adnc s9, codant pour un arnm complementaire du domaine s de zmpk1. La transcription de ce messager antisens s9 est regulee au cours du developpement des tissus sexues males et femelles. Ainsi, l'expression des genes de la famille s dans la lignee a188 de mais semble faire intervenir un mecanisme de regulation complexe comprenant la transcription sens et antisens de plusieurs genes s et aboutissant a la production d'une population variee de transcrits sens et antisens susceptibles d'interagir. Notre travail a en outre revele une importante variation intergenotypique de l'expression de la famille s, la lignee b73 aussi etudiee, ne possedant pas d'arn antisens. Ces resultats ouvrent de nouvelles perspectives pour la comprehension des interactions entre les deux partenaires de la pollinisation


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (59 p.-[35] p. de pl.-[1] dépl.)
  • Annexes : Bibliogr. non paginée [11] p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.