Verres du système Y-Si-Al-O-N : propriétés, structure et cristallisation

par Hervé Lemercier

Thèse de doctorat en Matériaux céramiques et traitements de surface

Sous la direction de Jean-Louis Besson.

Soutenue en 1995

à Limoges , en partenariat avec Université de Limoges. Faculté des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    La presence d'azote dans le reseau vitreux permet aux verres oxyazotes de se distinguer des verres oxydes grace a de meilleures proprietes mecaniques, thermomecaniques et chimiques. De plus, leur aptitude a former des vitroceramiques refractaires contenant des phases cristallines oxyazotees leur ouvre un large domaine d'applications. Bien que le role de l'azote soit desormais etabli, le role des cations du systeme y-si-al-o-n demeurait mal connu. C'est pourquoi, dans la premiere partie de ce memoire, une etude systematique portant sur deux series complementaires (rapports al/y et al/si variables) a permis de degager de facon claire le role de ces cations. L'evolution inattendue des proprietes mesurees (tg, modules d'elasticite, durete, coefficient de dilatation, viscosite) a pu etre interpretee grace a une etude fine de la structure de ces verres realisee par spectroscopie raman et par resonance magnetique nucleaire. Enfin, dans la deuxieme partie, les mecanismes de nucleation et de croissance cristalline regissant la transformation du verre en une vitroceramique ont ete etudies sur une nuance de verre qui cristallise en une seule phase oxyazotee, y#2sialo#5n, entre 950c et 1100c. Pour cela, les techniques ultrasonores, permettant de suivre l'evolution de la rigidite du materiau en fonction des traitements imposes, ont ete utilisees pour suivre in situ la transformation structurale. La temperature optimale de nucleation homogene et le mecanisme de croissance cristalline controlee par la diffusion ont ainsi pu etre determines et valides par des observations en microscopie electronique en transmission

  • Titre traduit

    Ysialon glasses : properties, structure and crystallisation


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 123 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Sciences et Techniques). Service Commun de la documentation.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure de céramique industrielle. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : CI 5194
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.