Contribution à l'étude de la modélisation de la pénétration d'ondes électromagnétiques à travers les fentes et les joints

par Jean-Noël Tixier

Thèse de doctorat en Électronique, électrotechnique, optique

Sous la direction de Bernard Jecko.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le but de cette etude est le developpement d'outils numeriques permettant la modelisation de la penetration d'ondes electromagnetiques a travers les fentes et les joints, au sein d'un logiciel aux differences finies. La principale difficulte est donc la prise en compte de details dont les dimensions sont inferieures a la taille de la maille differences finies. Le premier modele analyse est le formalisme fente mince. Une amelioration d'une methode deja existante permet la prise en compte des forts gradients spatiaux des composantes electromagnetiques locales a la fente. Ce modele est utilise pour le traitement des fentes non chargees. Il est valide numeriquement mais aussi experimentalement grace a des mesures de champs a l'interieur d'une cavite placee sous un simulateur d'onde impulsionnelle. D'autre part, en sachant que les dimensions d'une fente sont difficilement accessibles directement, des mesures de l'impedance d'entree de differents types de fentes sont entreprises. En effet, cette impedance est reliee analytiquement a la largeur equivalente de la fente, qui est un parametre d'entree du modele numerique. Devant certaines difficultes rencontrees pour le cas des fentes de forme plus complexe, et le modele ne pouvant pas traiter les fentes chargees, une deuxieme methode est developpee. Elle utilise le concept d'impedances surfaciques liant les champs electriques et magnetiques reflechis et transmis de part et d'autre d'une fente. Le calcul de ces impedances s'effectue a l'aide d'un maillage fin 2d de la fente. Ce modele est valide numeriquement pour des fentes chargees de forme complexe et il n'est pas exclu de l'etendre a l'avenir aux fentes non chargees de forme quelconque. Une comparaison avec des resultats experimentaux est egalement entreprise. Il s'agit la encore de mesurer des champs electriques et magnetiques transmis dans une cavite. Malheureusement, les joints testes lors de cette etude se font averes de trop bonne qualite pour avoir une bonne sensibilite des mesures. Les principales perspectives sont bien sur de valider experimentalement le deuxieme modele, mais egalement d'acquerir les impedances citees plus haut a l'aide d'une methode experimentale

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 258 p
  • Annexes : Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Sciences et Techniques). Service Commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.