Étude du mécanisme d'action des décapants solvants pour peintures : application au développement de formulations aqueuses

par Valérie Del Nero Legendre

Thèse de doctorat en Chimie organique et macromoléculaire

Sous la direction de Jean-Marie Aubry.

Soutenue en 1995

à Lille 1 .


  • Résumé

    Ce manuscrit présente une étude sur les mécanismes d'action des décapants pour peintures. Il s'agissait de mettre au point des techniques d'investigations capables d'étudier séparément chacun des processus élémentaires qui peuvent intervenir dans le déroulement d'une opération de décapage (mouillage du feuil, diffusion des solvants, gonflement du feuil de peinture et rupture des liaisons adhésives feuil/subjectile) et de relier ces phénomènes physico-chimiques au pouvoir décapant des solvants. Dans un premier temps, nous avons évalué le pouvoir décapant des solvants purs ou en mélanges à l'aide de tests applicatifs simples mis en oeuvre sur plusieurs types de peintures (acrylique, glycérophtalique, époxy cataphorèse et polyuréthanne). Dans une deuxième étape, le pouvoir décapant a été corrélé à des propriétés physico-chimiques telles que le mouillage, le gonflement de feuils libres de peintures (mesure par gravimétrie) et la cinétique de diffusion des solvants à travers des films de peintures (étudiée par IRTF couplé à l'ATR). C'est ainsi que les caractéristiques physico-chimiques nécessaires pour qu'un solvant soit efficace ont été identifiées (valeurs du paramètre de Hildebrand [Delta]H, des paramètres de Hansen [Delta]d, [Delta]h, [Delta]p, du paramètre de Dimroth Et30 et du volume moléculaire Vm particulières) et que les synergies observées pour certains mélanges DMSO/cosolvant ont été expliquées sur une base moléculaire. D'autre part, lors des tests de décapage, nous avons constaté que certains solvants agissaient selon un mécanisme chimique (rupture de certaines liaisons covalentes du liant) plutôt que physique. Enfin, pour tenir compte de la tendance actuelle visant à diminuer les quantités de solvants dans les produits formulés, nous avons testé l'efficacité de diverses émulsions et microémulsions (à base de dichlorométhane).


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (189 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 183-189

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : 50376-1995-265
  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1995-266
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.