Nouveaux oxyphosphates de bismuth et de métaux de transition : synthèses et études structurales

par El mostafa Ketatni

Thèse de doctorat en Spectrochimie, molécules, solides, réactivité

Sous la direction de Francis Abraham.

Soutenue en 1995

à Lille 1 .


  • Résumé

    L'étude des diagrammes ternaires bi#2o#3 - mo - p#2o#5 a 800c a permis de mettre en évidence l'existence de quatre composes définis pour m = Cu et d'un seul pour m = ni. Les caractéristiques cristallographiques des cinq composes ont été déterminées: (1) bicu#2po#6, orthorhombique a = 11,776(1), b=5,1730(6), c=7,7903(6)a (2) bi#4cu#3p#2o#1#4, triclinique a=12,478(2), b=9,514(1), c=5,2465(6)a, =74,48(1), b=79,50(1), =81,48(1) (3) bi#8cu#5p#6o#3#2, monoclinique a=9,278(2), b=22,380(5), c=6,769(2)a, b=96,39(2) (4) bi#9cup#3o#2#2, monoclinique a=6,223(2), b=10,287(4), c=10,805(5)a, b=95,32(3) (5) binipo#5, monoclinique a=7,1664(8), b=11,206(1), c=5,1732(6)a, b=107,281(6) la structure des oxyphosphates (i), (ii) et (v) a été totalement résolue par diffraction x sur monocristal. La structure de bicu#2po#6 est constituée de doubles chaines cu#2o#8# et de chaines bio#3# reliées entre elles pour former des couches. Ces couches sont ensuite assemblées par les tétraèdres po#4. La structure est comparée a celle des composes bimg#2xo#6 (x=v, p, as). La structure de bi#4cu#3p#2o#1#4 est constituée de feuillets parallèles au plan (110) de formule cu#3p#2o#1#2# ; ils résultent de l'association d'octaèdres cuo#6 et de pyramides a base carrée cuo#5 relies entre eux soit directement, soit par l'intermédiaire des tétraèdres po#4. Ces feuillets sont relies par des colonnes bi#2o# parallèles a l'axe c formées de tétraèdres bi#4 o associes par des arêtes. Dans binipo#5, des unités dimères ni#2o#1#0, résultant de l'association de deux octaèdres nio#6 par une arête, alternent avec des dimères bi#2o#4, résultant de l'association de tétraèdres bio#3e, pour former des chaines bi#2ni#2o#1#0e#2 parallèles a l'axe c de la maille. Ces doubles chaines mixtes sont reliées par les tétraèdres po#4. Un compose isotype a été préparé avec le cobalt. Enfin, des monocristaux de l'oxyphosphate bi#6#,#6#7(po#4)#4o#4 ont été stabilises lors d'essais de préparation d'oxyphosphates de bismuth et de cobalt. La structure est particulièrement originale. Un site, au centre de symétrie, est occupé par 0,67 cation bi#3#+. Cet ion bi#3#+ a pu être totalement substitue par des cations bivalents (cd#2#+, pb#2#+, ca#2#+, si#2#+), pour conduire à la série de phases bi#6m#i#i(po#4)#4o#4, ou par (0,5 bi#3#+ + 0,5m#+) (m#+=li#+, na#+, k#+), pour donner la série bi#6 bi#0#,#5m#i#0#,#5(po#4)#4 o#4.

  • Titre traduit

    New bismuth and transition metal oxyphosphates : synthesis and structure study


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (144 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 131-136

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Lilliad Learning Center Innovation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1995-85

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1995LIL10051
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.