Étude mécanique et microstructurale de la déformation superplastique du spinelle MgAI2O4

par Franck Beclin

Thèse de doctorat en Science des matériaux

Sous la direction de Jacques Crampon.

Soutenue en 1995

à Lille 1 .


  • Résumé

    Cette étude concerne la déformation en fluage par compression de deux poly cristaux de spinelle mgo-al2o3 à grains fins. Elle s'inscrit dans le cadre des recherches menées sur le formage superplastique des céramiques. Le premier matériau, élaboré par pressage uniaxial à chaud a subi un traitement de post-densification par compaction isostatique à chaud (cic). Il est parfaitement dense et présente une répartition bimodale de taille de grain (d#1=0,6m et d#2=20m). Le second, obtenu directement par cic, est quasiment dense et sa microstructure submicronique (d=0,5m) est parfaitement homogène. L'absence de dislocations a l'intérieur des grains et la stabilité de la forme equiaxe des grains durant la déformation superplastique, montre le peu d'influence des mécanismes intracristallins mettant en jeu des dislocations et confirment le mécanisme d'intercalation de grains opérant lors de l'écoulement superplastique. Les observations microstructurales ont aussi montre une croissance de grain dynamique dont la cinétique est étroitement corrélée aux évènements topologiques d'intercalation des grains. Enfin elles ont révèle la présence après déformation d'une cavitation aux nuds multiples des joints de grains d'autant plus prononcée que la contrainte est élevée. La détermination des paramètres de fluage a mis en évidence une transition entre plusieurs mécanismes qui concourent à l'accommodation du glissement aux joints de grains responsables de cette intercalation. Aux faibles et moyennes contraintes, deux mécanismes séquentiels ont été identifies. A basse contrainte (<60 MPA) les joints de grains ne jouent pas leur rôle de sources et de puits parfaits de lacunes et la déformation est contrôlée par une réaction d'interface, alors qu'a contrainte moyenne (60<>100 MPA) le glissement aux joints est contrôle par la diffusion intergranulaire. Enfin, aux fortes contraintes (>100 MPA), un mécanisme additionnel lie à la cavitation tend à acce��lérer la vitesse de fluage.

  • Titre traduit

    Mechanical and deformation microstructural study of the MgAL2O4 spinel superplasticity


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (148 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. à la suite de chaque chapitre

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1995-83
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.