Ecophysiologie de l'alimentation de l'huître Crassostrea Gigas soumise aux variations naturelles et contrôlées de la nourriture particulaire : de l'ultrastructure à la modélisation

par Laurent Barillé

Thèse de doctorat en Océanographie

Sous la direction de Jean Tardy.

Soutenue en 1995

à La Rochelle .


  • Résumé

    Un modèle prédictif de la porosite branchiale de l'huitre japonaise Crassostrea Gigas est élaboré en fonction de la taille des particules en suspension et de la quantité de matière particulaire présente dans l'eau de mer. Pour une taille donnée, la rétention des particules sur la branchie est une fonction linéaire décroissante de la charge particulaire, alors que la qualité alimentaire n'a pas d'influence. Ce mécanisme permet d'optimiser l'acquisition d'énergie, en ne retenant pas les particules minérales de petite taille qui dominent les distributions de particules dans le bassin de Marennes-Oléron, mais aussi en évitant le colmatage branchial. Pour des conditions de rétention optimales, l'huitre retient les particules dont le diamètre sphérique-équivalent est supérieur à 4 m, avec une efficacité de 100%. Cette valeur correspond à l'espacement minimum entre deux cirres eulatero-frontaux, qui composent la structure responsable de la capture des particules. Le matériel particulaire retenu sur le ctenidium est ensuite trié par l'huitre qui opère une sélection entre le matériel minéral et le matériel organique, mais également au sein même du matériel organique, par l'intermédiaire d'une sélection préférentielle des particules vivantes (phytoplancton) par rapport aux particules détritiques. Cependant, le mécanisme responsable de cette sélection n'a pu être élucidé, aucune cellule sensorielle n'ayant été détectée sur la branchie ou les palpes labiaux. Une sélection des particules reposant sur leur taille a été écartée. L’étude des fonctions d'alimentations in situ révèle l'influence des cycles de marée vives-eaux-mortes-eaux et du cycle semi-diurne sur la disponibilité du matériel particulaire. Les fortes concentrations en matière en suspension entrainent une diminution de l'activité de filtration qui peut aller jusqu'à un arrêt total en raison du colmatage de la branchie. Les cellules phytobenthiques, remises en suspension dans la colonne d'eau, semblent avoir une grande importance pour l'alimentation du mollusque à Marennes-Oléron. Les différents résultats ont été intégrés dans un modèle déterministe simulant la croissance de l'huitre et les interactions entre le bivalve et l'environnement.

  • Titre traduit

    Feeding physiology of the oyster crassostrea gigas : from ultrastructural observations to modeling


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (179 f.)
  • Notes : Thèse confidentielle
  • Annexes : Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de La Rochelle. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THE-S 1995 BAR
  • Bibliothèque : Université de La Rochelle. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THE-S 1995 BAR
  • Bibliothèque : Université de La Rochelle. Bibliothèque universitaire.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de La Rochelle. Bibliothèque universitaire.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.